Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Kaspersky renforce sa solution Digital Footprint Intelligence

janvier 2022 par Marc Jacob

Le service Takedown de Kaspersky fournit une gestion de bout en bout de l’ensemble du processus de suppression des domaines malveillants et de phishing. En s’appuyant sur l’outil Digital Footprint de Kaspersky qui aide les experts à explorer le point de vue « ennemi » sur les ressources de l’entreprise, il permet aux entreprises de répondre efficacement aux sources malveillantes ou aux menaces phishing visant leurs organisations et clients.

Chaque semaine, Google détecte environ 46 000 nouveaux sites web malveillants, et chaque jour, Kaspersky bloque plus de 15 000 URL de phishing et de scams. Si une entreprise ne parvient pas à éliminer les contenus qui l’attaquent, ses clients peuvent être victimes de sites frauduleux et permettre aux attaquants d’accéder à leurs informations personnelles et financières. Les entreprises peuvent également être confrontées à de graves fuites de données causées par des réseaux de botnets contrôlés par les serveurs de commande et de contrôle (C&C) des attaquants. Tout cela peut porter atteinte à la marque, entrainer une perte de revenus et de confiance des clients.

Cependant, la gestion du démantèlement des domaines malveillants et de phishing est un processus complexe qui nécessite une expertise particulière, des ressources et du temps. Grâce à l’expérience de longue date de Kaspersky en matière de recherche sur les menaces et à la coopération de long terme avec des organisations internationales notamment INTERPOL et Europol, ainsi qu’avec les équipes d’intervention en cas d’urgence informatique (CERT), Kaspersky Takedown Service assurera une protection efficace des services en ligne et de la réputation des entreprises.

Grâce à sa couverture mondiale, quel que soit l’endroit où se trouve le domaine de phishing malveillant, le service peut s’en débarrasser rapidement. Pour ce faire, Kaspersky prépare toutes les preuves nécessaires, y compris une copie du site Web, des captures d’écran et analyse de trafic (traffic dump) à la fois manuellement et via des outils automatisés ; il envoie ensuite la demande de suppression à l’autorité locale ou régionale compétente qui a le droit de fermer la ressource. Le client sera informé de chaque étape du processus jusqu’à ce que le domaine demandé soit retiré avec succès.

Le service peut être acheté indépendamment ou dans le cadre d’un abonnement à Digital Footprint Intelligence (DFI). Dans le premier cas, les clients peuvent soumettre des demandes de suppression de certains domaines indésirables qu’ils ont découverts via Kaspersky Company Account[1], et dans le second, le service DFI prendra en charge l’identification des ressources malveillantes ou de phishing qui ciblent le client. Ce dernier recevra une notification indiquant que le contenu nuisible a été identifié et pourra ensuite lancer le processus de retrait. L’offre standard comprend dix retraits par mois et peut être personnalisée en fonction des besoins du client.


[1] L’accès à Kaspersky Company Account pour les nouveaux clients est fourni par l’équipe support de Kaspersky, sur demande.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants