Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Kaspersky devient membre du CEFCYS

juin 2021 par Marc Jacob

Depuis plusieurs années, Kaspersky s’engage sur les thématiques de la mixité dans les métiers de la cybersécurité. A l’échelle internationale, de nombreuses initiatives et partenariats sont mis en place pour accompagner la société vers plus de professionnalisation dans les métiers de la cybersécurité, inciter plus de femmes à rejoindre le secteur mais aussi démystifier les idées reçues dans ce domaine. Alors que dans son rapport de 2017 Kaspersky pointait que seuls 11 % des professionnels du secteur étaient des femmes, Nacira Salvan, fondatrice et présidente du CEFCYS, estime que ce chiffre est encore plus faible quand on se penche sur les métiers les plus techniques de la cybersécurité.

« Le CEFCYS est fier de compter Kaspersky parmi ses partenaires. En plus du fort engagement de l’entreprise pour agir vers plus de parité dans les métiers du numérique, l’entreprise dispose d’une expertise reconnue en sécurité, pour les particuliers et les entreprises. Son équipe de chercheurs, qui a contribué au lancement de formations de pointe comme sur le reverse-engineering ou encore les règles YARA, a déjà permis à certains membres du CEFCYS de monter en compétences. Ce partenariat devrait permettre à toute la communauté du CEFCYS de bénéficier de l’expertise de Kaspersky, notamment en matière de threat intelligence », se réjouit Nacira Salvan, Présidente du CEFCYS.

« Kaspersky est ravi de rejoindre le CEFCYS, notamment pour agir main dans la main pour améliorer l’attractivité du secteur et faire en sorte que les femmes y soient plus valorisées mais également pour continuer à apprendre tous les jours, aux côtés des différents membres de l’association, tous plus inspirants les uns que les autres. Ensemble, nous sommes convaincus que l’avenir du numérique est un enjeu collectif qui se joue dès aujourd’hui et qu’il est plus que jamais décisif que plus de femmes s’y intéressent », ajoute Bertrand Trastour, DG de Kaspersky France.

Un colloque autour des défis des femmes dans la cybersécurité

Le jeudi 24 juin à 14h, Catherine Oudot, Directrice du Channel chez Kaspersky France, participera au 10e colloque du CEFCYS et notamment à l’une des tables-rondes qui s’intéressera aux défis des femmes dans la cybersécurité en 2021. Parce que si les choses tendent à évoluer, plus de la moitié des femmes européennes estiment travailler dans des équipes à large majorité masculine aujourd’hui. Selon une étude réalisée par Kaspersky France en fin d’année 2020[1] seules 24 % des jeunes filles pourraient éventuellement envisager une carrière dans la technologie. Et parmi elles, seules 8 % s’intéressent à la cybersécurité. C’est pour accroître ces chiffres et contribuer à la valorisation des femmes qui travaillent dans la cybersécurité, pour inspirer les nouvelles générations, qu’il reste primordial d’échanger et d’essayer de trouver des solutions vers plus de mixité.

Pour ce colloque, les intervenants à la table-ronde numéro 1 seront :

• Nasteho Aden, Deputy Manager chez Formind
• Assia Tria, Chief Scientific Officer au CEA-Leti
• Jean-Noël Lorriaux, Chef de projet transformation numérique et fondateur de Khelasys
• Catherine Oudot, Directrice du Channel chez Kaspersky France

Les échanges seront animés par Yves Grandmontagne, membre du CEFCYS et journaliste. Chaque personne autour de la table abordera son expérience, les défis auxquels elle a été confrontée mais également ses encouragements et sa vision pour faire bouger les choses.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants