Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Kaspersky : Les entreprises françaises seraient-elles frileuses pour adopter les nouvelles technologies ?

janvier 2012 par Kaspersky

Selon une enquête internationale réalisée par Kaspersky Lab*, 42% d’entre elles reconnaissent hésiter au départ à adopter les nouvelles technologies informatiques, et ce en raison de craintes en matière de sécurité. Les Britanniques restent les plus prompts à le faire (34%), tandis que les préoccupations pour la sécurité informatique sont plus marquées en Espagne (42%) et en Italie (40%).

Dans la pratique, cependant, les entreprises sont nettement moins nombreuses à se laisser décourager face à des projets informatiques extrêmement importants. Prenons l’exemple de l’informatique mobile. A peine 32% de celles consultées à travers le monde admettent ne pas y avoir donné suite pour cause de risques élevés. Au Royaume-Uni, ce chiffre tombe à 11%, alors que les Allemands (35%) et les Italiens (35%) se montrent plus circonspects.

Les entreprises n’ont pas besoin de solutions toutes faites mais plutôt de stratégies de sécurité sur mesure, qui prennent en compte les aspects spécifiques qui importent à leurs yeux. Dans nombre d’entre elles, ces projets se focalisent actuellement sur la mobilité, le cloud et la consumérisation de l’informatique.


* Etude commanditée par Kaspersky et réalisée par B2B International pendant l’été 2011 auprès de 1300 professionnels de l’Informatique, présents dans des entreprises de 10 à plus de 1000 personnes, à travers 11 pays : Allemagne, Royaume Uni, France, Espagne, Italy, Etats-Unis, Japon, Brésil, Chine, Inde et Russie.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants