Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Kaspersky Lab : Pas de repos pour les spammeurs !

octobre 2013 par Kaspersky Lab

Alors qu’une grande partie de la population profite du mois d’août pour se ressourcer en vacances, les cybercriminels ne connaissent pas le repos ! Si les statistiques de Kaspersky Lab, indiquent que les e-mails non sollicités ont représenté, en août, 67,6% du trafic mondial (soit 3,6 points de moins qu’en juillet), il est dommage de constater que seuls les spammeurs les plus inoffensifs ont choisi de prendre des vacances.

Contrairement aux spams, les campagnes de phishing ont enregistré une nette augmentation au mois d’août par rapport à Juillet, tandis que le volume de spams contenant des pièces jointes malveillantes a augmenté de 250%, atteignant 5,6% de l’ensemble du trafic d’e-mails.

Des méthodes qui ont fait leurs preuves

Kaspersky Lab a ainsi observé des envois en masse semblant provenir d’une adresse Apple officielle, demandant aux destinataires de confirmer les informations de leur compte iTunes en cliquant sur un lien. La cible favorite des attaques de phishing reste cependant les réseaux sociaux.

Les noms de transporteurs internationaux réputés, tels FedEx, UPS ou DHL, reviennent eux aussi fréquemment dans les spams. Ces e-mails informent les victimes potentielles qu’un colis n’a pu leur être livré pour une raison quelconque et que, pour pouvoir le réceptionner, elles doivent imprimer un fichier joint au message avant de se rendre au bureau de la société ou bien confirmer certains détails. Les spammeurs s’efforcent de conférer à ces messages un maximum d’authenticité :

· En employant des adresses e-mail d’aspect légitime

· En fournissant des précisions au sujet de la commande ainsi que sur les coordonnées véritables de sites officiels

· En reproduisant les mentions légales de confidentialité.

Si les spammeurs ne prennent pas de vacances, en revanche, ils sont sur tous les ponts au moment de la rentrée ! Si en août, Kaspersky Lab a aussi vu passer de nombreuses publicités massives pour des cours en ligne se concentrant jusqu’ici sur l’enseignement supérieur (masters, doctorats…), à l’approche de la rentrée scolaire, on a vu se multiplier les offres d’enseignement secondaire à distance.

3 pays émettent 50% du trafic mondial de spams

Les trois principaux pays émetteurs de spams n’ont pas changé, représentant la moitié du trafic mondial de courriers indésirables :

· la Chine,

· les Etats-Unis

· la Corée du Sud

« En été, le spam devient beaucoup plus dangereux. Le nombre de messages frauduleux monte en flèche, tout comme celui des pièces jointes malveillantes », commente Tatyana Shcherbakova, analyste senior en spams chez Kaspersky Lab. « Les internautes doivent garder à l’esprit qu’il est très rare que des entreprises réputées demandent de communiquer des données privées, de confirmer des données bancaires sans avertissement préalable ou encore d’ouvrir des pièces jointes envoyées par e-mail. En pareil cas, il est conseillé de contacter le numéro d’assistance de l’entreprise citée dans le message pour lui demander si celle-ci vous l’a vraiment envoyé. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants