Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Juniper : 30 % des gestionnaires de datacenter français souhaitent modifier complètement l’architecture réseau de leurs datacenter dans un futur proche

juin 2014 par IDC juniper

Une nouvelle étude réalisée, en France, par IDC pour le compte de Juniper Networks, auprès d’entreprises de plus de 1 000 salariés a révélé que les gestionnaires de datacenter souhaitent une gestion ouverte et simplifiée de l’infrastructure réseau et de la sécurité, 30 % d’entre eux prévoyant une évolution majeure de leur architecture réseau à court terme. Cependant, un certain manque de compréhension de la technologie SDN pourrait sérieusement entraver les efforts d’évolution réalisés en faveur de leurs datacenters.

Les personnes interrogées ont également cité comme principales priorités une meilleure automatisation afin de pouvoir répondre avec flexibilité à l’évolution rapide des demandes et la capacité à garantir aux utilisateurs une haute qualité de service permanente. Les gestionnaires de datacenter interrogés exigent des outils plus performants pour réduire la complexité de gestion des réseaux et améliorer la l’automatisation et de l’orchestration entre les serveurs et les réseaux.

Les datacenters traditionnels manquent de la réactivité et de l’automatisation nécessaires pour s’adapter à la rapidité de l’activité inhérente aux environnements modernes. Afin de gagner en réactivité, de contrôler les coûts et de renforcer la différenciation, de nombreuses entreprises mettent en place des clouds privés et s’appuient sur des services cloud publics capables de fournir à la demande des ressources de façon souple et élastique. L’étude IDC met en lumière bon nombre des principaux défis technologiques posés et des objectifs recherchés pour une migration réussie vers le cloud, notamment le besoin d’automatisation accrue, de virtualisation et de nouvelles architectures réseau.

Les principales constatations :

· LES CLIENTS VEULENT DU CHANGEMENT : 30 % des entreprises sondées prévoient de faire évoluer à court terme l’architecture réseau de leur datacenter afin d’intégrer du matériel de nouvelle génération et de pouvoir prendre en charge des architectures cloud et des environnements encore plus virtualisés. Pour parvenir à cet objectif une entreprise sur cinq prévoit une refonte totale de l’architecture réseau.

· LA VIRTUALISATION ET LA CONSOLIDATION MOTEURS CLES : D’après les sondés, la maturité des infrastructures des datacenters a considérablement progressé que ce soit en termes de standardisation (76 %), de virtualisation (73 %) ou de consolidation (69 %). Le taux d’automatisation a fortement augmenté, mais il constitue indéniablement le principal défi pour les prochaines années.

· LA SECURITE, UNE PRIORITE ESSENTIELLE : 60 % des personnes interrogées ont déclaré que la sécurité constituait l’une des principales priorités d’investissement pour les datacenters.

· LA COMPLEXITE DES MODELES ACTUELS POSE ENCORE PROBLEME : 29 % des personnes interrogées ont déclaré que les datacenters existants étaient trop complexes et qu’ils approuveraient une réduction de la complexité de la gestion des réseaux. 24 % ont également déclaré qu’un manque de flexibilité avait entravé la gestion de leurs datacenters et qu’ils privilégiaient un contrôle centralisé.

· UN MANQUE DE COMPREHENSION DE LA TECHNOLOGIE SDN : 74 % ont avoué avoir une faible connaissance de la technologie SDN, 21 % déclarant bien comprendre le SDN et les avantages qu’il offre et seulement 4 % ont déjà installé une architecture SDN. Cependant, les gestionnaires de datacenter interrogés par IDC reconnaissent qu’une solution SDN ouverte permet d’introduire une automatisation accrue, une sécurité renforcée et une centralisation dans la gestion des ressources grâce à l’accélération des configurations et du provisioning.

L’APPROCHE DE JUNIPER

Juniper Networks propose de nombreuses solutions SDN permettant la prise en charge de la gestion et du contrôle du réseau d’une façon bien plus automatisée, flexible et programmée. L’architecture Juniper Networks MetaFabric™ pour datacenters de nouvelle génération simplifie et accélère le déploiement et la mise à disposition des applications au sein et entre de multiples sites de datacenter, tandis que Juniper Networks SDN Solution Contrail permet l’automatisation du réseau via des interfaces ouvertes et l’intégration de solutions tierces d’automatisation, d’orchestration et de gestion.

Bruno Teyton, directeur recherche, IDC EMEA Telecommunications and Networking : « Les solutions SDN et les architectures de type fabric permettent l’automatisation de l’architecture réseau et la rationalisation de la gestion. Cependant, notre étude révèle un énorme besoin en formation pour les gestionnaires de datacenter, qui doivent encore réaliser les avantages que ces architectures pourraient leur offrir. »

Mike Marcellin, vice-président senior, directeur de la stratégie et du marketing, Juniper Networks : « Les gestionnaires de datacenter français ont bien compris que le réseau était arrivé à la croisée des chemins. Les datacenters doivent devenir plus intelligents, plus réactifs et mieux adaptés à la croissance exponentielle du trafic, s’ils veulent être efficaces et constituer la clé de voute de l’informatique d’entreprise. Réduire la complexité opérationnelle et permettre un meilleur provisioning des services permet aux clients de se transformer en concepteurs de clouds ouverts et réactifs, mieux à même de répondre aux aspirations mentionnées par les gestionnaires interrogés dans notre enquête. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants