Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Julien Champagne, SafeNet : les entreprises doivent passer à une politique de sécurité axée sur la donnée

septembre 2013 par Marc Jacob

Lors des Assises de la Sécurité, Safnet présentera sa nouvelle gamme de solution de protection des données avec entre autre Crypto Hypervisor et Safemonk. Julien Champagne, Directeur Régional des ventes Europe du Sud, SafeNet estime que l’acceptation de l’existence des failles de sécurité doit permettre aux RSSI de passer à une politique de sécurité axée sur la donnée pour mettre en place une stratégie viable et efficace.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Julien Champagne : Lors des Assises, SafeNet leader de la protection des données, présentera les nouvelles solutions de sa gamme et notamment :

 La disponibilité effective du premier hyperviseur de chiffrement SafeNet Crypto Hypervisor : solution innovante qui fournit des services cryptographiques de chiffrement et de conservation de clés à la demande

 Le lancement de Safemonk, nouveau service pour les entreprises de protection par chiffrement des espaces de stockage dans le Cloud « Dropbox ».

 Les nouvelles offres partenaires AWS (EC2, Crypto as A Service, S3) et VMWare (ThinApp, VM VIEW, Chiffrement) de sécurisation de données et des accès dans le Cloud

GS Mag : Comment évolue votre marché ?

Julien Champagne : Le marché de la protection des données, notamment de l’authentification et du chiffrement, est un marché en évolution rapide. Le fondement même de la sécurité des données est en pleine évolution. Il ne s’agit plus de « maintenir les méchants à l’extérieur de garder les gentils à l’intérieur » grâce à la prévention des failles de sécurité. Cette approche traditionnelle n’est plus adaptée aux exigences des entreprises par rapport à leurs données. De plus en plus d’organisations acceptent le fait que malgré tous leurs efforts, les failles de sécurité sont inévitables.
La première étape dans la prise en compte de cette réalité consiste à se concentrer sur les données elles-mêmes. Toutes les données ne se valent pas, il faut donc identifier, chiffrer et contrôler vos données les plus sensibles et à forte valeur.

La deuxième étape est de comprendre où vivent les données, et de le faire dès leur création. En appliquant une protection intégrée ou chiffrée dès ce moment critique, vous vous assurez que les données sont protégées tout au long de son cycle de vie et dans tous les environnements, du datacenter jusqu’au Cloud.

Le résultat final est un Secure Breach, ou ‘environnement sécurisé de failles de sécurité’, où les violations de périmètre n’ont pas d’impact réel sur les données chiffrées. En d’autres termes, la protection des données qui fonctionne.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour l’année 2013/2014 ?

Julien Champagne : La seule façon de fournir une stratégie de Secure Breach consiste à mettre en place une fondation crypto éprouvée et évolutive. Les solutions de protection des données de SafeNet créer un écosystème de chiffrement qui offre aux organisations l’évolutivité, l’efficacité et la conformité nécessaires.
L’approche de SafeNet est centrée sur les données.

L’offre de SafeNet va évoluer pour renforcer la fondation crypto existante en offrant des ponts entre les solutions SafeNet déjà existantes.

La stratégie de SafeNet : protéger la donnée où qu’elle soit grâce à l’ensemble de notre portfolio :
• Protéger et isoler les workloads virtuels avec SafeNet ProtectV and SafeNet Virtual KeySecure
• Protéger les bases de données et les applications dans le Cloud avec S SafeNet ProtectApp, SafeNet ProtectDB, and SafeNet Virtual DataSecure
• Mettre en place un coffre fort pour les clés cryptographiques et bénéficier de services cryptos avec SafeNet Crypto Hypervisor & Luna SA HSM
• Migrer vers l’authentification forte basée sur le Cloud avec SafeNet Authentication Service

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2013/2014 ?

Julien Champagne : SafeNet, fort du succès de sa stratégie au cours des 3 dernières décennies, va continuer à développer et mettre en place une stratégie basée sur l’excellente technologique et commerciale. SafeNet France continuera l’effort de formation de ses partenaires privilégiés afin qu’ils puissent profiter à plein des opportunités commerciales liées aux nouvelles offres notamment. Les partenaires, véritable extension de SafeNet, font partie intégrante de notre succès. Ainsi près de 300 consultants, soit près de 100 sociétés partenaires ont bénéficié de notre programme de formation.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Julien Champagne : Notre message aux RSSI est multiple. SafeNet a l’ambition de pouvoir conseiller les RSSI sur les meilleures stratégies de sécurité à mettre en place, en fonction de leur existant technologique, leurs enjeux et objectifs.

Comme indiqué précédemment, Le fondement même de la sécurité des données est en pleine évolution. Chez SafeNet, nous pensons qu’il est urgent de faire le grand saut en passant de la prévention des failles de sécurité à l’acceptation de leur existence. Ainsi, la question n’est plus ‘si, mais quand’. A partir de ce changement de vision, la mise en place d’une politique de sécurité axée sur la donnée nous parait indispensable pour mettre en place une stratégie viable et efficace.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants