Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Journée mondiale du mot de passe : Les conseils des experts NortonLifeLock

mai 2021 par NortonLifeLock

123456, azerty, 000000. Ces suites de caractères ne devraient pas vous être inconnues puisqu’il s’agit des mots de passe les plus utilisés en 2020. Et à l’occasion de la Journée mondiale du mot de passe, NortonLifeLock livre ses précieux conseils pour adopter une meilleure hygiène numérique.

En effet, alors que nous traversons une crise sanitaire mondiale, il semblerait qu’elle n’affaiblisse pas les pirates informatiques. Car en 2020, ce sont plus de 18 millions de Français qui ont été victimes de cybercriminalité ces 12 derniers mois. C’est en tout cas ce que révèle la dernière étude de NortonLifeLock. Des chiffres significatifs, à l’heure où le numérique s’est incontestablement infiltré dans la vie quotidienne et professionnelle des Français.

Dans ce contexte, Steve Wilson, directeur chez NortonLifeLock, a tenu à rappeler les meilleures pratiques et les mesures simples à adopter pour assurer sa sécurité en ligne :

« La découverte d’un accès non autorisé à votre compte ou à votre appareil peut drastiquement impacter votre moral. L’année dernière, 1 Français sur 5 (21 %) a reconnu avoir déjà vécu cette expérience, et un grand nombre d’entre eux ont admis s’être sentir en colère, stressés, vulnérables et impuissants. Une bonne gestion des mots de passe, complétée par une authentification à deux niveaux et un logiciel de cybersécurité comme protection supplémentaire pour vos appareils, représente finalement la meilleure solution pour empêcher toutes intrusions. Cependant, si vous avez suivi le mouvement - peut-être en partageant votre compte de streaming avec un ami de trop (ou les amis de vos amis), ou en manquant de créativité pour trouver des mots de passe uniques à plusieurs caractères pour chaque compte - et que vous vous retrouvez dans une situation délicate, il existe encore quelques mesures de dernier recours à adopter. Tout d’abord, ne laissez jamais vos émotions prendre le dessus, car vous pourriez agir de manière impulsive et passer à côté de signes indiquant que vous êtes la cible de cybercriminels. Près de 18,1 millions de Francais ont été victimes d’actes de cybercriminels au cours des 12 derniers mois. Il est donc nécessaire de lire attentivement les e-mails, les textes ou les fenêtres pop-up de votre navigateur qui indiquent que votre compte ou votre mot de passe ont été compromis. S’il s’agit d’un compte bancaire ou d’un compte de services publics, adressez-vous directement à votre opérateur. En cas d’usurpation d’un compte sur un réseau social ou par email, il est préférable de lancer une procédure de réinitialisation du mot de passe du compte, directement sur le site Web ou sur l’application. Nous recommandons également la mise en d’alertes de surveillance sur le Dark Web qui vous informeront si vos informations personnelles ou vos mots de passe sont divulgués en ligne.

Ces quelques conseils vous permettront de prendre des mesures pour vous protéger des futures potentielles cybercriminalité. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants