Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Journée européenne de la protection des données – Commentaire CyberArk

janvier 2019 par David Higgins, Director of Customer Development, chez CyberArk

Comme chaque année depuis 2006, le 28 janvier marque la journée européenne de la protection des données. Cette initiative du Conseil de l’Europe aspire à sensibiliser les citoyens sur la sécurisation de leurs données personnelles et sur le respect de leurs vies privées ; une priorité qui doit plus que jamais être au cœur des préoccupations des français, comme l’ont rappelé le gouvernement et l’ANSSI lors de la dernière édition du Forum International de Cybersécurité (FIC), qui s’est tenu à Lille les 22 et 23 janvier derniers.

David Higgins, Director of Customer Development, chez CyberArk, fait le commentaire suivant :

« La confidentialité des données n’est pas simplement un problème affectant la présence en ligne des entreprises ou des individus, il s’agit aussi de garantir la sécurité des citoyens. En cette journée dédiée à la protection des données, les entreprises doivent encourager tout leur personnel - et pas seulement les équipes informatiques - à réévaluer la manière dont elles sécurisent et gèrent les informations.

Dans nos sociétés hyper connectées, les données sont devenues des ressources très précieuses. Cela en fait des cibles de choix pour des cybercriminels souhaitant semer le chaos dans la vie des internautes. Les identifiants compromis menant à une violation de données peuvent indiquer que des informations extrêmement sensibles sont devenues disponibles. Par exemple, des identifiants d’administrateurs de systèmes d’infrastructure critiques, ou des données médicales compromettant des personnes clés au sein du gouvernement qui, par voie de chantage, pourront être utilisées pour accéder aux plans d’une centrale nucléaire et obtenir les informations permettant de la fermer.

La compromission d’une infrastructure critique pourrait alors entraîner la perte de contrôle sur des services publics, tels que les accès à l’eau, au gaz et à l’électricité, les soins de santé et le gouvernement. Ces attaques représentent donc un risque grave pour la sécurité nationale, tant elles mettent en danger des ressources répondant aux besoins de base de notre quotidien. En cette journée européenne de la protection des données, nous devons nous rappeler à quel point nos informations sont précieuses. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants