Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Journée de la protection des données : la prévention ne doit pas être une option

janvier 2021 par NUANCE

Avec le passage rapide et imprévu au télétravail pour faire face à la pandémie, la protection des données informatiques est plus que jamais au cœur des préoccupations. A l’occasion de la Journée mondiale de la protection des données qui aura lieu jeudi 28 janvier, nous souhaitons vous proposer un commentaire de Simon Marchand, Chief Prevention Officer chez Nuance :

« La Journée de la protection des données rappelle aux entreprises et aux consommateurs que les solutions de cybersécurité et les outils de prévention de la fraude ne sont plus facultatifs, surtout en cette période de crise. En fait, avec le passage massif et nécessaire au travail à distance, il n’a jamais été aussi important de s’appuyer sur des fournisseurs de solutions de sécurité expérimentés qui démontrent une solide expérience en matière de protection contre les cybermenaces.

Malheureusement, la pandémie n’a pas freiné les crimes des fraudeurs. Au contraire, ceux-ci profitent de l’immense changement qui accompagne un événement tel que celui-ci pour intensifier leur activité, tirant parti de la vulnérabilité et du manque de protection des individus et des entreprises pour manipuler leurs données et voler des informations confidentielles.

Bien qu’il n’y ait pas et qu’il n’y aura jamais de solution miracle pour lutter contre la fraude, la biométrie est un facteur d’authentification et un outil de fraude éprouvé et efficace. En les regroupant dans une stratégie de protection des données, les entreprises sont en mesure de déterminer la véracité de l’identité d’une personne.

Grâce à la biométrie vocale capable d’exploiter plus de 1 000 caractéristiques vocales uniques (de la prononciation à la taille et la forme de du canal nasal) et la biométrie comportementale mesurant des détails infimes (comme la façon dont une personne tient son téléphone ou même la façon dont elle fait une pause une fois qu’elle a terminé une tâche), les systèmes qui les intègrent sont considérablement moins sujets au piratage.

En matière de fraude, il vaut mieux prévenir que guérir. Dans le paysage actuel, les consommateurs sont plus conscients que jamais de l’importance de protéger leurs informations personnelles, et ils tiendront responsables les organisations qui ne mettent pas tout en œuvre pour protéger les informations qu’ils partagent avec elles. Il ne fait aucun doute que les entreprises doivent avoir une longueur d’avance et que la formation aux solutions de sécurité les plus efficaces – comme la biométrie – est essentielle. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants