Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Journée de la protection des données : 10 conseils pour protéger vos mots de passe

janvier 2013 par Verizon Business

Les mots de passe sont la principale porte d’accès à nos données personnelles, et pourtant beaucoup d’internautes commettent encore des faux pas qui les mettent, eux et leurs données personnelles, en danger. Les experts en sécurité informatique de Verizon ont rassemblé 10 conseils qui aideront les internautes à faire le point sur leurs pratiques en matière de mots de passe à l’occasion de la Journée de la Protection des données.

- 1- Gardez vos mots de passe secrets. Ne les révélez pas dans des formulaires, et n’autorisez pas les sites web à se souvenir de vous.

- 2- Renouvelez fréquemment vos mots de passe. Idéalement tous les 60 jours, au plus tard tous les 6 mois.

- 3- Créez différents identifiants et mots de passe pour chaque application ou site auquel vous accédez. Utilisez des mots de passe d’au moins 8 caractères, mélangeant les casses, incluant des symboles et d’autres caractères non alphanumériques.

- 4- Evitez de noter vos mots de passe dans un document Word ou un fichier texte. Utilisez plutôt un outil sécurisé de gestion des mots de passe, ou bien choisissez une paraphrase ou une combinaison de mots qui vous aidera à vous souvenir du mot de passe.

- 5- Ne saisissez pas de mot de passe sur un terminal public, via un réseau wifi ouvert ou sur une page web à laquelle vous auriez accédé depuis un lien dans un email.

- 6- Limitez le nombre d’infos personnelles vous concernant que l’on peut trouver en ligne (sur les réseaux sociaux par exemple). Evitez d’utiliser comme mot de passe des informations personnelles facilement identifiables, comme une date de naissance, le nom d’un proche ou une adresse.

- 7- Ne réutilisez pas vos mots de passe, ou alors avec de petites variantes. Utilisez des caractères ressemblants (comme S et $), remplacez des mots par leur équivalent phonétique (par exemple « 2m1 » à la place de « demain »), et des caractères aléatoires venant du nom d’un livre ou d’une plaque d’immatriculation.

- 8- Résistez à la tentation d’utiliser des mots souvent présentés en exemples de mot de passe, tels que des titres de livres, de films, de chansons, des lieux ou des événements, ou encore des acronymes connus (par exemple : USA), mais aussi des mots étrangers simples (ex : bienvenido1).

- 9- Les mots de passe les plus faibles sont composés de combinaisons répétées, d’un type unique de caractères (ex : uniquement des lettres), des séquences de nombres ou de lettres sur le clavier. Pour éviter cela, ajoutez des caractères aléatoires ou variez la casse (comme dans mAiSOn).

- 10- Solution ultime : utilisez un générateur de mots de passe aléatoires comme celui développé par iObit.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants