Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Jérome Notin, DG de www.cybermalveillance.gouv.fr : Méfiez-vous des fraudes au Coronavirus

mars 2020 par Marc Jacob

Les cyber-pirates, comme à leur habitude, ont saisi l’épidémie de Coronavirus pour lancer de nouvelles attaques informatiques en utilisant cette fois entre autres le phishing pour leurrer les internautes. Jérome Notin, Directeur Général de www.cybermalveillance.gouv.fr/ fait le point sur les actions menées par son organisation et propose quelques recommandations pour éviter les arnaques qui fleurissent sur la toile.

Global Security Mag : Depuis les mesures de confinement prises par le gouvernement, quelles actions avez-vous mené pour prévenir les entreprises des menaces éventuelles ?

Jérome Notin : Nous avions anticipé le fait que les cybercriminels allaient utiliser le coronavirus comme vecteur de cyber-menace et nous avions publié un article sur notre plateforme pour rappeler les règles de base afin de se protéger dans le monde numérique. En outre, Nous faisions une veille active depuis plusieurs jours sans rien détecter en France. Toutefois, depuis mardi en regardant les statistiques de notre site, nous avons vu une explosion de l’hameçonnage qui a progressé de plus de 400% en un jour. Nous avons contacté signal Spam, notre partenaire sur ce type de cyber-malveillance, qui nous a confirmé que c’était très majoritairement dû à des courriels dont l’objet faisait référence au mot coronavirus.

Global Security Mag : Avez-vous des exemples d’arnaques liées au Coronavirus ?

Jérome Notin : J’en ai plusieurs qui me viennent à l’esprit. Par exemple, certains de ces courriels renvoient vers des pages de « vrai/fausse » proposition de réparations informatiques.
Une autre tendance est l’apparition de sites spécialement créés pour vendre des soi-disant masques et autres gel hydro-alcooliques qui paraissent très suspect souvent sans mention légale ou quand il y a un numéro de téléphone, il ne répond pas.
Nous avons aussi vu de faux sites qui proposent de pré-remplir des attestations de déplacement dérogatoire en mettant ses coordonnées personnelles.

Pour ce dernier cas, je rappellerais les recommandations de la CNIL de ne pas saisir ses coordonnées personnelles pour générer automatiquement l’attestation de déplacement dérogatoire et d’aller sur le site du Ministère de l’Intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actua...

GS Mag : Quelles sont vos recommandations pour le télétravail ?

Jérome Notin : Nous recommandons à vos lecteurs en premier d’installer un antivirus sur leur ordinateur de la maison, de faire une mise à jour du système et d’utiliser un VPN pour communiquer avec leur entreprise.

- Pour en savoir plus : https://www.cybermalveillance.gouv.fr/




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants