Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Jean-Marc Chartres, Telindus : le Green IT comme nouveau défi des DSI

juin 2009 par

Si dans la croyance commune Green IT et sécurité ne font pas toujours bon ménage, il est pourtant devenu indispensable de les associer. De même, le rendement énergétique est aujourd’hui une variable primordiale à prendre en compte dans le calcul d’une infrastructure IT. L’optimisation du facteur énergétique doit être un facteur clé pour assurer la disponibilité et le fonctionnement des IT. Au delà d’une contrainte, cette variable est une source de créativité et génératrice de nouvelles opportunités. Dans le cadre de ses projets, Telindus propose dès la conception de prendre en compte cette démarche.

Les IT face au Green : un véritable paradoxe

En matière de Green IT, le constat est paradoxal. En effet, les TIC représentent 2% des émissions mondiales de gaz à effet de serre liées à l’activité humaine mais contribuent cependant à réduire les 98% restants. Avec 400 millions de serveurs utilisés pour le Web, le secteur informatique pollue autant que le secteur aérien. Or, les serveurs les plus consommateurs au monde sont aussi ceux qui calculent les variations de température du climat ! Fin 2009, 35 millions de PC auront été jetés dans la nature (soit 16% du parc).

Selon une étude Forester, le Green IT intéresse 83% des professionnels mais 71% citent des motivations financières. La nouvelle réglementation liée aux décisions du Grenelle de l’environnement va impacter de manière importante les réflexions autour de la mise en œuvre des data-centers. C’est un nouveau défi pour Telindus, le Green IT s’invite à tous les projets, tant il y a à faire comme par exemple : mettre en place des politiques journalières pour planifier les ouvertures et fermetures des applications ou des réseaux ou encore parvenir à optimiser le rendement énergétique d’une salle informatique sans altérer ni le service ni la sécurité.

Telindus ou comment allier la sécurité au Green

Alors que dans la nouvelle version d’ITIL une dimension rendement énergétique entre en ligne de compte, l’application de ces nouvelles règles peut être associée à une gestion responsable de la sécurité informatique. A titre d’exemple un réseau WIFI arrêté la nuit, permet à la fois de réaliser des économies sur les coûts liés à l’énergie mais aussi de prévenir toute intrusion frauduleuse. Selon les prévisions de Gartner, d’ici 2009, les coûts liés à l’énergie constitueront le deuxième poste de dépenses pour 70 % des centres informatiques, juste derrière le poste « salaires » mais loin devant le poste « coût des matériels informatiques ».

Pour répondre à ces différents enjeux, Telindus a mis en place une approche globale. En effet, dans le cadre de ses projets Telindus intervient sur :

Le développement des technologies nomades et de télétravail en solutions collaboratives (visioconférence, télétravail, mais aussi espaces 3G aux lieux de rencontre… ).

Les installations déjà existantes en fournissant une expertise pour comprendre et améliorer leur efficacité énergétique. L’optimisation des infrastructures (serveurs, stockage, électricité, impressions, etc.). La gestion des équipements en fin de vie et des déchets.

« Sans réelle prise de conscience, nous sommes entrés dans une ère où l’informatique contribue à hypothéquer notre planète et notre avenir. Pour les DSI, le Green IT doit être perçu comme une véritable source d’innovation, notamment en France. En effet, la France bénéficie d’une stratégie novatrice pour son électricité notamment et ceci est une opportunité réelle pour développer l’hébergement du numérique. C’est en période de crise, que les plus belles utopies surgissent, et celle du bâtiment intelligent est une des réponses. Associer un data center et une piscine, voilà ce qui doit devenir le réflexe… », explique Jean-Marc Chartres, Consultant Sénior Sécurité chez Telindus.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants