Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

J-11 : l’Homme est le plus grand défi actuel de cybersécurité !

mai 2018 par Frans Imbert-Vier PDG d’UBCOM

Le 25 mai approche à grande vitesse, la question n’est plus de l’ordre des moyens technologiques mis en place mais bien du respect du cadre légal et de l’information des hommes qui constituent à 90% le rempart aux attaques de cybersécurité.

Frans Imbert-Vier, ancien DSI de métier et actuel dirigeant de l’agence suisse UBCOM, spécialisée en cybersécurité alerte sur l’après RGPD et notamment l’émergence de nouveaux acteurs au sein des réseaux cybercriminels.

Premièrement, le cadre légal sera mis en œuvre dans une semaine. Il est trop tard pour penser la technologie il faut maintenant se mettre en conformité rapidement sans pour autant faire paniquer les entreprises qui ont encore des lacunes dans le domaine. Pour ce faire, les agences de cybersécurité jouent sur l’homme.

Deuxième élément important, l’homme arrive au centre de la deuxième phase après la mise en conformité avec le cadre légal. L’homme est un investissement aléatoire, on ne peut pas véritablement miser dessus, il y a une part de hasard non maîtrisable. Le travail ne relève plus de la technologie, il relève de la formation, de l’implication et de la volonté des Directions à former !

Troisième point : l’arrivée d’un « nouveau joujou » celui de l’IA. L’intelligence artificielle fait son apparition et elle s’infiltre jusque dans les IOT. Les IOT qui sont totalement indépendants et qui sont conçus par différents intermédiaires qui mis bout à bout agrègent une série de données ultra sensibles. Connectés tous ensembles ils deviennent de véritables bombes.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants