Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Interxion : 45% des décideurs informatiques en Europe considèrent la sécurité et les accords de niveau de service comme des obstacles majeurs au cloud

février 2012 par Interxion

Interxion présente ce jour les résultats de son enquête sur le cloud computing. Conçue en tenant compte des fournisseurs de services et des intégrateurs systèmes – deux des principaux groupes qui appuient la transition des entreprises vers le cloud – cette étude présente des résultats visant à donner une compréhension claire de la manière dont les entreprises utilisent le cloud aujourd’hui et entendent y avoir recours à l’avenir.

Premier constat : 45% des décideurs informatiques en Europe s’inquiètent en premier lieu du manque de sécurité et d’accords de niveau de service (SLA) pour évoluer vers le cloud. Les défis perçus dans la transition vers le cloud incluent également l’appréhension de ne pas pouvoir sortir de l’infrastructure spécifique d’un éditeur, ce que citent 40% des répondants. Dans la liste des inquiétudes liées à la sécurité, la prévention de la perte de données a été citée comme la principale crainte, 71% des répondants l’identifiant comme l’un de leurs trois premiers soucis de sécurité. Toutefois, la prévention des pannes, en deuxième position à 64%, a été le plus souvent citée comme le problème majeur, compte tenu de l’impact grave qu’elles peuvent avoir sur les processus de l’activité et sur la performance générale.

Malgré ces inquiétudes liées au déploiement vers le cloud, l’enquête révèle que 69% des décideurs informatiques en Europe estiment que le cloud constitue aujourd’hui une priorité. Les grandes sociétés passent en tête, 71% d’entre elles étant convaincues qu’il s’agit d’une priorité, les petites et moyennes entreprises leur emboîtant le pas de près à respectivement 68 et 67%. De plus, 75% des entreprises utilisent actuellement ou envisagent d’utiliser le cloud computing dans les deux ans à venir, ce qui témoigne d’un fort potentiel de croissance pour le secteur.

“Bien que les entreprises migrent vers le cloud depuis un moment déjà, des obstacles perçus demeurent qu’il faut régler avant que de nombreuses entreprises ne découvrent tout le potentiel du cloud,” déclare Vincent in’t Veld, directeur du segment cloud d’Interxion. “Interxion a pour objectif d’aider les entreprises à comprendre les bénéfices du cloud computing, dont son potentiel en termes de sécurité, de flexibilité, d’agilité et d’économies de coûts. Les conclusions indiquent combien il est essentiel pour les entreprises comme Interxion de modérer les craintes potentielles des entreprises qui projettent de passer au cloud à l’avenir.”

Près de la moitié des répondants ont donné des résultats encourageants sur l’avenir du cloud et s’attendent à ce que plus de 50% de leur informatique provienne du nuage dans les deux prochaines années, 23% d’entre eux indiquant prévoir que plus de 75% de leur informatique soit hébergée dans le cloud. De plus, dans une proportion écrasante de 90%, ceux qui projettent de déployer un cloud privé indiquent être enclins ou très enclins à choisir une solution hébergée plutôt que d’acheter leur propre matériel, ce qui atteste de l’opportunité pour les fournisseurs de services et les intégrateurs systèmes de répondre à la demande pour de tels services.

L’enquête confirme que le cloud est déjà bien campé dans le paysage actuel de l’entreprise et détient une force pérenne pour l’avenir. Elle apporte un aperçu précieux aux fournisseurs de services et aux intégrateurs systèmes vis-à-vis de leurs clients cloud en place et met en lumière le besoin de répondre aux craintes en termes de sécurité et d’accords de niveau de service des futurs clients potentiels. L’un des moyens de lever les obstacles d’entrée consiste à permettre aux sociétés de tester le cloud avant de faire une transition complète.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants