Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Global Security Mag : Le Magazine Trimestriel sur la Sécurité, le stockage, la dématérialisation...

Global Security Mag est un magazine trimestriel sur le thème de la sécurité logique et physique publié et diffusé à 5.000 exemplaires.
Notre revue est une source d’information indispensable à tous les acteurs de la filière sécurité. Elle est destinée à tous les professionnels de la sécurité informatique et physique : RSSI, Risk Manager, DSI, Administrateurs Réseaux, etc. dans les entreprises et administrations de toute taille...
Notre publication propose un résumé de tous les articles en anglais.
Le magazine est aussi diffusé en version PDF.

Contactez-nous

Internet permet à plus des deux tiers de la planète de se connecter : comment surfer sur le web en toute sécurité ?

juillet 2023 par check point

Le World Wide Web (www.), plus communément appelé Internet, est le réseau numérique le plus étendu jamais créé et la principale plateforme de communication pour plus de 64% de la population mondiale. Il dépasse actuellement les 5,16 milliards d’utilisateurs connectés selon l’étude DIGITAL 2023 : GLOBAL OVERVIEW REPORT par WeAreSocial.

Ce pourcentage est encore plus frappant dans les pays développés. Ici, en France avec une population de 67 millions d’habitants, plus de 92,6 % de la population dispose déjà d’une connexion Internet selon le rapport WeAreSocial.

À l’occasion de la Journée mondiale du World Wide Web, Check Point® Software Technologies Ltd. tient à réaffirmer son engagement pour un monde et un environnement plus sûrs pour tous.

Les utilisateurs du monde entier se servent essentiellement de ce réseau mondial pour rechercher et partager des informations, comme le montre le rapport WeAreSocial. Les sites internet les plus visités sont les réseaux sociaux et autres plateformes de messagerie, avec un total de 4 760 millions d’utilisateurs au début de cette année. Facebook serait le réseau le plus fréquenté avec 2 958 millions d’utilisateurs actifs. Parallèlement, les cybercriminels poursuivent leurs activités en exploitant l’immense population de ces plateformes, avec une augmentation de 38 % des cyberattaques mondiales en 2022 par rapport à l’année précédente.

L’anonymat ou l’impersonnalité qui caractérise ces communications permet aux cybercriminels de mener plus aisément des attaques de phishing. Ils peuvent se faire passer pour des entreprises ou des personnes connues pour distribuer des malwares sur les appareils personnels et professionnels.

En fait, malgré le temps considérable que nous passons devant les écrans, avec une moyenne de 6 heures et 37 minutes par jour sur internet et une connexion active au réseau pendant plus d’un quart de la journée, nous continuons à répéter un certain nombre de mauvaises pratiques et d’erreurs courantes. Check Point Software partage les principes essentiels que chaque utilisateur devrait suivre lorsqu’il utilise Internet, pour assurer la sécurité de son quotidien numérique :

Ne pas cliquer sur des liens inconnus : Les internautes se montrent souvent trop confiants lorsqu’ils naviguent sur le web. Face au nombre croissant de campagnes de phishing (notamment dans l’environnement professionnel), les utilisateurs doivent redoubler de prudence à l’égard des URL envoyées par SMS ou par e-mail. Les cybercriminels se font de plus en plus souvent passer pour des sites internet d’entreprises connues pour voler des données personnelles. Pour éviter d’en être victime, il est conseillé aux utilisateurs de toujours consulter le site internet officiel de l’expéditeur directement dans leur navigateur au lieu de cliquer sur le lien figurant dans le message.
Utiliser des mots de passe complexes et uniques : le fait d’avoir des mots de passe différents pour chaque plateforme permet d’éviter les dommages collatéraux en cas d’attaque. Une fois que les cyber criminels trouvent la bonne combinaison, ils essaient d’accéder à tous les services de l’utilisateur avec le même mot de passe. Selon une enquête de Google, 65 % des participants réutilisent le même mot de passe pour plusieurs comptes et services web. Il est recommandé d’avoir un mot de passe unique pour chaque application ou service. Ces mots de passe doivent être complexes et comporter au moins huit caractères, avec des lettres majuscules et minuscules, des chiffres et des symboles.
Activer le 2FA : pour protéger un compte et renforcer la sécurité des mots de passe, vous pouvez aussi recourir à des services d’authentification à deux facteurs, une barrière supplémentaire en cas de compromission des mots de passe. En intégrant une étape obligatoire où l’utilisateur doit donner son autorisation pour accéder à l’un de ses comptes, ces outils peuvent constituer une mesure dissuasive et préventive contre les cyberattaques.
Faire preuve de prudence lors des téléchargements des pièces jointes provenant de sources inconnues : les pièces jointes envoyées par des expéditeurs inconnus sont un point d’entrée pour n’importe quel type de cyberattaque. Par conséquent, il est crucial de ne télécharger aucun type de fichier issu d’un message non désiré ou inattendu, car il pourrait servir de porte d’entrée à un malware sur un appareil.
Éviter d’accéder aux réseaux Wi-Fi publics et non protégés : vous devez garder à l’esprit que les réseaux publics ne disposent d’aucune mesure de sécurité, et qu’ils constituent donc une porte d’entrée pour les cybercriminels. Les pirates peuvent accéder à tout ce qui est stocké dans notre appareil s’ils sont présents sur le même réseau que nous. Compte tenu de ce risque permanent, mieux vaut éviter d’utiliser ces réseaux dans la mesure du possible.
Toujours consulter des sites internet fiables : vous devez impérativement vérifier si le site internet auquel vous accédez dispose d’un certificat SSL. Cette technologie garantit que la connexion internet est chiffrée et protège toute information confidentielle envoyée. Elle empêche les cybercriminels de capturer ou de modifier les données transférées. Un moyen rapide de reconnaître les sites internet sécurisés consiste à vérifier l’URL, qui doit commencer par la mention « https:// ».
Éduquer et sensibiliser à la cybersécurité : le meilleur moyen d’éviter de devenir la proie des cybercriminels est d’être capable de les reconnaître. Les utilisateurs doivent être formés aux pratiques de base de l’hygiène numérique, ce qui pourrait considérablement empêcher les cyberattaques de se produire.

« Cela ne fait aucun doute, Internet représente un élément fondamental de nos vies et fait désormais partie intégrante du quotidien de millions d’utilisateurs et d’entreprises à travers le monde. Cependant, malgré une utilisation continue, on constate encore de mauvaises pratiques concernant la cybersécurité", partage Adrien Merveille, expert en cybersécurité chez Check Point Software. « La sécurité en ligne commence par les utilisateurs eux-mêmes. Pour cette raison, il est essentiel que nous prenions davantage conscience de nos actions et des dangers qui existent lorsque nous naviguons sur le web ».


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants