Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Idéation, prototypage, industrialisation : boîte à outils d’une transformation digitale réussie

mars 2017 par Emmanuelle Lamandé

A l’occasion de la 5ème édition de ROOMn, Benoit Thieulin, Directeur Innovation Open & CEO de La Netscouade, et Stéphane Messika, CEO de Kynapse byOpen, livrent aux entreprises les clés d’une accélération réussie dans le déploiement de leurs services digitaux. Ils les accompagnent d’ailleurs dans leurs projets numériques, de l’idéation à l’industrialisation, en passant par le prototypage.

La transition numérique que nous vivons actuellement n’est pas un petit changement, mais une véritable révolution, au même titre que le furent la révolution du langage et de l’écriture à l’époque. Toutefois, la révolution numérique est complexe à mettre en œuvre, car elle transforme de manière exponentielle les usages, l’économie et la société dans son ensemble, soulignent-ils.

Certains acteurs, comme les GAFA, arrivent à surfer sur la vague de cette transformation digitale et sont même « over the top ». La force de ces acteurs réside, selon eux, dans la rupture technologique et l’apport de nouveaux services et usages aux utilisateurs. Pour que cela marche, plusieurs facteurs sont importants, à commencer par le design et la scalabilité.

Une entreprise qui se lance dans sa transformation digitale doit, selon eux, adresser les 4 axes suivants :
- Les produits et les services : la question est de savoir de quelle manière les repenser et quels seront les nouveaux avantages de ces nouveaux services ;
- La relation clients : celle-ci doit aujourd’hui être instantanée ;
- Les process internes : comment peut-on améliorer la vie de la boîte ;
- Enfin, la question est de savoir quelle image de marque on a envie de donner et quels services faut-il développer pour cela.

Comment réaliser concrètement cette transformation digitale ?

Afin d’accélérer et de réussir leur transformation digitale, Open propose aux entreprises le programme Fastlab. Ce parcours projet dédié permet aux entreprises de mener de bout en bout, de l’idéation à l’industrialisation, ce projet en mode agile en 3 mois. Le programme Fastlab s’articule autour de 6 piliers :
- Avoir un lieu unique où les énergies digitales pourront se concentrer et où les personnes pourront réfléchir ensemble le temps de la mise en œuvre du projet ;
- Méthodologie : l’agilité doit être cadrée avec des process bien réels ;
- Des experts digitaux, car il s’agit aussi de technologies ;
- Des rites permettant de partager et d’échanger les choses ;
- Une nouvelle plateforme technologique ;
- Enfin, le Time-to-Market doit être rapide, c’est-à-dire 3 mois maximum.

La transformation digitale nécessite, de plus, un changement de mentalité. Il faut se focaliser sur l’acculturation au numérique et le développement d’une culture digitale au sein de l’entreprise. C’est, en outre, un problème humain. La phase de Ressources Humaines est essentielle pour trouver les talents et l’expertise dédiée, mais aussi détecter les personnes qui pourront porter cette transformation numérique au sein de l’entreprise.

Enfin, dans ce schéma, la sécurité doit être pensée by design, et intégrée dans la méthodologie dès la phase de démarrage et de conception du projet. C’est pourquoi le RSSI doit faire partie des acteurs présents dans le programme Fastlab. Dans ce système, c’est donc l’intégralité de la plateforme digitale qui est développée de manière sécurisée dès sa conception, concluent-ils.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants