Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

IBM et Verizon Business vont collaborer sur le développement de solutions 5G et d’Intelligence Artificielle

juillet 2020 par Marc Jacob

Verizon Business (NYSE : VZ) et IBM (NYSE : IBM) ont annoncé leur volonté de travailler ensemble sur la 5G et le Multi-access Edge Compute (MEC) afin de préparer l’avenir de l’industrie 4.0. Les deux entreprises prévoient de combiner le haut débit et la faible latence des capacités 5G et MEC de Verizon Business, les dispositifs et capteurs IoT intelligents, l’expertise d’IBM dans l’IA, le multicloud hybride, le edge computing, la gestion des actifs et les opérations connectées.

De nombreuses entreprises industrielles cherchent aujourd’hui des moyens de mettre à profit l’edge computing pour accélérer l’accès aux informations en quasi-temps-réel et exploitables lors des opérations. Cela permettra d’améliorer la productivité et de réduire les coûts. Pour répondre à ce besoin, Verizon Business et IBM travailleront en premier lieu sur des solutions mobiles de suivi et de gestion des actifs afin d’aider les entreprises à améliorer leurs opérations, à optimiser la qualité de la production et à aider les clients à renforcer la sécurité des travailleurs.

Pour le développement de ces premières solutions, les deux entreprises prévoient d’exploiter les réseaux sans fil de Verizon, tel que son réseau 5G Ultra Wideband (UWB), ainsi que ses capacités MEC, sa plateforme ThingSpace IoT et sa solution CAS (Critical Asset Sensor). Elles seront proposées conjointement avec le Maximo Monitor d’IBM, leader du marché, IBM Watson et des analyses avancées. Ces solutions combinées pourront aider les clients à détecter, localiser, diagnostiquer et réagir aux anomalies du système, à surveiller ses actifs et à prévoir les défaillances en quasi-temps-réel.

IBM et Verizon Business travaillent également sur des potentielles solutions combinées et dédiées à divers cas d’utilisation de la 5G et de la MEC, comme l’automatisation cognitive en quasi-temps-réel pour l’environnement industriel. L’architecture décentralisée de l’Edge computing permet de rapprocher les ressources technologiques du lieu où les données sont générées, c’est-à-dire de l’endroit où les appareils sont situés dans un site industriel, afin de réduire les délais de réponse et d’augmenter la vitesse et la fiabilité des processus. La faible latence, les vitesses de téléchargement élevées et la puissance de la 5G permettent à un plus grand nombre d’appareils d’être pris en charge dans une même zone géographique. Cela permet d’augmenter la capacité des organisations à interagir avec ces appareils en quasi-temps-réel, tout en bénéficiant d’une puissance de calcul à proximité de l’appareil. Grâce à cela de nouvelles applications innovantes telles que la robotique de contrôle à distance, l’analyse vidéo cognitive en quasi-temps-réel et l’automatisation des usines seront désormais à portée de main.

Verizon et IBM envisagent également de collaborer à des solutions conjointes dédiées à la sécurité des travailleurs, à la maintenance prédictive, à la qualité des produits et à l’automatisation de la production.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants