Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Gestion réseaux et travail hybride : la lente adaptation des entreprises décryptée par SolarWinds

juin 2022 par SolarWinds

Dans son nouveau rapport IT Trends, SolarWinds se penche sur la gestion de plus en plus complexe des environnements informatiques et sur la capacité des équipes informatiques à fournir des résultats satisfaisants.

La transformation numérique au sein des entreprises a vu son rythme être considérablement accéléré depuis le début de la pandémie, et ce partout dans le monde. Ainsi, la transition vers le cloud ne pouvait plus attendre des années et l’urgence induite par la COVID-19 en matière de travail a eu pour conséquences de profondes modifications du quotidien de chacun. Cela a été difficile à anticiper, car dans le monde entier, les collaborateurs ont commencé à travailler à distance plutôt qu’entre les quatre murs de leurs bureaux. Les professionnels de l’informatique ont été alors dans l’obligation d’adapter leurs réseaux et leur infrastructure de sorte à assurer la réussite de leurs entreprises en migrant leurs systèmes et charges de travail vers le cloud, en adoptant de nouveaux services hébergés dans le cloud et en développant des applications cloud natives.

L’expansion de l’informatique hybride développe la complexité des systèmes internes. En effet, un cinquième (20 %) des professionnels déclarent que l’accélération de l’informatique hybride a augmenté la complexité de la gestion informatique de leur entreprise. Pourtant, l’implantation durable de systèmes informatiques hybrides au sein des entreprises limite cette surcharge de processus, car près de la moitié des personnes interrogées par SolarWinds (43 %) affirment que le meilleur moyen de surmonter la complexité accrue est de s’équiper d’outils de gestion informatique.

En outre, le rapport SolarWinds révèle que les professionnels de l’informatique interrogés ne sont que 13 % à être très confiants sur la capacité de leur entreprise à gérer la complexité des technologies de l’information, tandis que 40% disent ne pas être parfaitement équipés pour gérer la complexité et être quelque peu confiants.

Confrontés à la transition croissante vers des environnements informatiques hybrides complexes, les entreprises ont donc l’opportunité d’adapter leurs équipements et de faciliter le travail de leurs collaborateurs, qu’ils soient sur place ou à distance, grâce à des logiciels de gestion informatique simples, puissants et sécurisés. Or, cette poussée en faveur de la transition numérique constitue le défi principal auquel vont faire face les décideurs dans les années à venir, voyant la complexité de leurs systèmes informatiques s’accroître. Investir aujourd’hui dans des technologies perfectionnées et modulables permet d’aborder sereinement le monde numérique de demain.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants