Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Georges Lotiger, CEO de Vade Retro : nous ciblons le marché de l’OEM et des hébergeurs

avril 2012 par Marc Jacob

Vade Retro, après avoir étudié le marché britannique en 2011 suite à sa présence sur Infosecurity, est revenu sur le pavillon français avec une offre adaptée à la fois au marché de l’OEM et aux hébergeurs. Ainsi, Vade Retro présente son offre de gestion des emails proposée par briques spécialisées dans l’anti-spam, l’anti-scam, l’anti-spear-phishing... mais aussi dans l’analyse de mails avec le "user-alerting".. Pour Georges Lotiger, CEO, Vade Retro est bien dans la thématique du salon qui voit une maturation des offres de Cloud.

GS Mag : C’est la seconde fois que vous venez à Infosecurity UK, pourquoi est-vous revenu sur ce salon ?

Georges Lotiger : L’an dernier nous sommes venus découvrir le marché de l’email et de l’anti-spam britannique. Nous étions présents pour analyser le marché corporate. Aujourd’hui, nous parlons de sécurité et de management des emails avec la fonction anti-pub, dont le but est de classer les emails non prioritaires. Cette fonctionnalité permet de prioriser les emails et d’être, au final, plus productif.

GS Mag : Que présentez-vous cette année ?

Georges Lotiger : Nous présentons surtout notre solution de classement des emails. Notre objectif est de présenter Vade Retro comme un ensemble de briques spécialisées dans l’anti-spam, l’anti-scam, l’anti-spear-phishing... mais aussi dans l’analyse de mails que nous appelons le "user-alerting". Nous sommes l’un des seuls anti-spam basé sur une analyse heuristique, comportementale et linguistique. La réputation des emails est inclus dans notre offre, mais n’est plus un facteur différenciant aujourd’hui. Il est important de noter que chaque brique peut-être vendue séparément.

GS Mag : Quel est votre objectif sur le salon ?

Georges Lotiger : Nous sommes donc ici pour viser le marché des OEM des hébergeurs et, dans une moindre mesure, des FAI. Nous vendons des outils que les hébergeurs peuvent proposer dans leur offre de sécurité des emails.

GS Mag : Selon vous, quelle est la tendance de cet Infosecurity ?

Georges Lotiger : Il y a une maturation de la sécurité dans le Cloud et des outils de sécurité pour des hébergeurs. Notre société présente les deux ; nous sommes donc en phase avec la grande thématique de ce salon cette année.

GS Mag : Quels sont vos projets ?

Georges Lotiger : Nous avons de nombreux produits qui sont tous bons. Nous avons une stratégie de développement en direction des pays émergents avec les FAI. Grâce à cette stratégie, nous avons gagné de nouveaux clients comme OVH. Nous ciblons aussi tous les hébergeurs petits et moyens. Sur le marché Corporate, nous avons lancé le Vade Retro Cloud pour les revendeurs et nous préparons une version pour les particuliers que l’on pourra avoir sur les iPhone, iPad... Sur le marché du Corporate, nous nous concentrons sur le marché français. Par contre, nous vendons au Japon notre offre Vade Retro Cloud par l’intermédiaire d’un revendeur. De plus, notre partenariat avec Doctor Web nous permet d’échanger des informations importantes sur ce marché.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants