Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Gemalto et Bridge Alliance, un partenariat qui réunit 35 opérateurs de premier plan en Asie, présentent une solution conforme aux normes GSMA pour le déploiement de terminaux IoT dans plusieurs pays

février 2016 par Marc Jacob

Gemalto et Bridge Alliance présentent, à l’occasion du Mobile World Congress, une solution pour le déploiement dans plusieurs pays de terminaux IoT, en utilisant la solution de gestion des abonnements LinqUs On-Demand Connectivity (ODC) de Gemalto. Bridge Alliance est un partenariat qui réunit 35 opérateurs de premier plan d’Asie-Pacifique, du Moyen-Orient et d’Afrique et qui compte plus de 750 millions de clients. Avec cette démonstration conforme aux normes interopérables GSMA, il apparaît que des terminaux M2M et IoT hermétiquement scellés, à l’instar de voitures connectées ou de compteurs intelligents, peuvent se connecter en toute sécurité à n’importe quel opérateur membre de Bridge Alliance en utilisant une transmission sans fil à distance.

Cisco prévoit que le marché mondial de l’IoT devrait atteindre une valeur de 14,4 trillions de dollars d’ici 2022[1]. À mesure que les activités M2M évoluent et se transforment vers l’IoT, l’adoption d’un seul et unique cahier des charges interopérable pour une connectivité immédiate des téléphones connectés réduira d’autant la fragmentation. Les fabricants de téléphones n’auront plus besoin de prévoir l’abonnement unique au moment de la production, pas plus qu’ils ne devront décliner des variantes de leurs appareils destinées aux différents opérateurs. Grâce à l’ancrage élargi de Bridge Alliance, tout terminal IoT sera en mesure de se connecter au réseau de n’importe quel membre, ce qui facilitera ainsi le déploiement de services innovants dans l’écosystème IoT entre plusieurs pays.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants