Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

G Data - GS2i : 130 milliards de spams sont envoyés chaque jour

novembre 2008 par Emmanuelle Lamandé

A l’occasion d’Infosecurity, Ralf Benzmüller, Directeur des Laboratoires de sécurité G Data, a fait le point sur les dernières techniques utilisées par les spammeurs, toujours pleines d’astuces. Heureusement, à chaque problème existe une solution. Stéphanie Kayser, Country Manager France chez G Data, et Thierry Goigoux, Président de GS2i, étaient également présents pour nous présenter la nouvelle gamme 2009 des solutions de sécurité G Data, ainsi que le nouveau service +, proposé par le distributeur.

Aujourd’hui, environ 130 milliards de spams sont envoyés chaque jour, menaçant la sécurité des Internautes. Le coût généré par le spam s’estime, selon G Data, entre 400 et 500 euros par an et par employé. Ce coût tient compte de la perte de temps de travail, du coût de stockage des emails et des dommages causés par la contamination.

« En 2008, 77% des emails envoyés sont des spams. Si ce pourcentage est en légère baisse depuis 2007 (84,6%), cela n’enlève rien à l’ampleur du problème car les spams envoyés sont de plus en plus nominatifs, ce qui accroît les dommages causés. Les Botnets, qui contrôlent les ordinateurs des internautes à leur insu, sont les piliers de cette industrie puisque 85% des spams envoyés les utilisent. Chaque jour, 330.000 nouvelles adresses IP Zombies sont créées.

Les Etats-Unis arrivent en tête des pays émetteurs de spam avec 1513 domaines, suivis de la Chine (477) et de la Russie (302). Les spammeurs s’organisent en gangs et 114 d’entre eux émettent 80% des spams. Bien que moins nombreux que dans d’autres pays, les gangs d’Europe de l’Est semblent les plus dangereux : 6 des 10 principaux spammeurs agissent depuis la Russie et l’Ukraine.

Les techniques des spammeurs ne cessent d’évoluer. Pour contourner les filtres d’analyse de contenu des messages, les spammeurs modifient l’apparence des mots utilisés : insertion d’accents étrangers, de texte invisible, jeu de couleurs, etc. Une autre solution largement répandue est l’envoi de spams sous formes d’images. Les fraudeurs tentent également de jouer sur l’identité de l’expéditeur au travers du phishing, qui soutire des informations personnelles à l’utilisateur en se faisant passer pour un tiers de confiance, ou grâce à l’usage abusif de sites d’hébergement fiables.

Quels que soient le pays et la langue, les spams portent sur des thèmes récurrents : l’amélioration des performances sexuelles (23%), les médicaments (19%), les services financiers (12%), les contrefaçons (10%), la pornographie (8%) et les logiciels (4%). Ces secteurs sont en constante évolution car les spammeurs cherchent à intégrer de nouveaux marchés. Deux catégories très en vogue actuellement sont l’actualité des stars et les faux antivirus. En ce qui concerne les célébrités, Angelina Jolie, Britney Spears et Paris Hilton sont les sources les plus attractives pour propager le spam » souligne Ralf Benzmüller.

Pour lutter contre ces menaces, G Data a annoncé le mois dernier les nouvelles versions 2009 de ses suites de sécurité, qui s’avèrent plus rapides et plus simples d’utilisation. Cette nouvelle génération G Data 2009 voit sa technologie DoubleScan optimisée (deux moteurs antivirus, apparus pour la première fois en 2001) grâce à deux nouvelles fonctions : FingerPrinting (pour une analyse environ 5 fois plus rapide dès le second scan de votre machine) et ParallelScan (répartition de la charge de travail de chaque moteur).

La gamme se décline autour de G Data AntiVirus 2009, G Data InternetSecurity 2009, G Data TotalCare 2009, qui comprend en plus de l’antivirus et du firewall une sauvegarde et une récupération de vos données, et enfin G Data NotebookSecurity 2009, la grande nouveauté de la gamme 2009. Ce pack comprend un pack de sécurité dédié aux portables (avec notamment un outil de cryptage des données) mais aussi un câble anti-vol.

GS2i, distributeur pour la France de la gamme d’antivirus G Data auprès des professionnels, vientégalement de lancer son Service +, qui permet aux entreprises d’externaliser la gestion de leurs antivirus. Cette offre est valable à partir de 50 licences pour 1 euro par mois et par licence.

Ce pack comprend :
- une maintenance préventive avec l’installation par GS2i des mises à jour logiciel vers les nouvelles versions, la surveillance des serveurs antivirus, la prise en main des serveurs distants…
- un déplacement sur site d’une journée en cas de problèmes majeurs sur les serveurs.

La télémaintenance, c’est un technicien GS2i virtuel dans l’entreprise sans frais inutiles de déplacement. Les interventions sont planifiées et réalisées sur des plages horaires choisies qui ne perturbent pas le fonctionnement normal du système informatique et de l’activité. En cas d’incidents majeurs, les interventions sur site sont optimisées : le diagnostic se fait à distance. Les interventions sont ainsi mieux préparées, nécessitant au final moins de prestations.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants