Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Frédéric Braut, Tech Data : Pour déployer une sécurité efficace, il faut savoir adresser le cloud, l’hybridation des infrastructures, la gestion de la donnée ou encore les flux réseaux

janvier 2019 par Marc Jacob

Lors du FIC, Tech Data présentera son offre solutions end-to-end qui reflète les nouveaux enjeux de la cybersécurité en complémentarité des infrastructures actuelles. Cette offre sécurité est structurée autour des 3 piliers : Sécurisation du cloud hybrid, Sécurisation données GDPR et Sécurisation infra/réseaux. Frédéric Braut, Directeur Général-Adjoint Advanced Solutions de Tech Data considère qu’aujourd’hui pour déployer une sécurité efficace, il faut savoir adresser le cloud, l’hybridation des infrastructures, la gestion de la donnée ou encore les flux réseaux

Global Security Mag : Quelle actualité allez-vous mettre en avant à l’occasion de la 11ème édition du Forum International de la Cybersécurité ?

Frédéric Braut : Nous allons présenter pour la première fois au FIC notre offre solutions end-to-end qui reflète les nouveaux enjeux de la cybersécurité en complémentarité des infrastructures actuelles. Pour nous, il ne s’agit plus de vendre de la sécurité pour vendre de la sécurité mais plutôt de vendre de la sécurité autour de solutions. Notre offre sécurité est structurée autour des 3 piliers suivants :
• Sécurisation du cloud hybrid
• Sécurisation données GDPR
• Sécurisation infra/réseaux

Il faut ici souligner la qualité techniques des équipes Tech Data qui portent toutes une certification solutions et produits de sécurité.
Nous avons les meilleurs profils techniques et ces derniers continuent d’acquérir de nouvelles compétences.

GS Mag : Selon vous, qu’ils soient d’ordre psychologique, technique, humain ou financier, quels sont les défis liés à la sécurité et à la privacy « by-design », thème du FIC 2019 ?

Frédéric Braut : Les défis sont en effet multiples. Il y a obligatoirement un changement d’approche, de mentalité, de perception, d’outils afin de sécuriser le système d’informations et les données de l’entreprise

Quelques points essentiels :
- Appréhender la conformité à la RGPD en amont des projets, de l’acquisition de solutions technologiques.
- Proactivité, prévention dans le développement, la conception de produits, de logiciels « maisons » en prenant compte des règles de protection de la vie privée.
- Identification et classification des données en amont.
- Être conseillé, audité avant d’entreprendre une politique de sécurité et de conformité.
- Sensibilisation des utilisateurs, des concepteurs (formation)
- Prévoir les investissements en conséquence (technologies, humains)

GS Mag : Quels sont vos 3 conseils aux organisations pour relever ces défis ?

Frédéric Braut : nos conseils sont :

- Impliquer, sensibiliser tous les services d’une organisation. La sécurité, la protection des données et de la vie privée les concernent tous.
- Ne pas hésiter à se faire conseiller (organisme institutionnel ANSSI, experts), certes cela a un coût au début mais c’est un investissement pérenne.
- Penser à la prévention (ex : formation, classification de données, patch management….) avant même les outils de protection et de remédiation.

GS Mag : Qu’est-ce qui a changé pour les entreprises avec le RGPD et où en sont-elles dans leur mise en conformité ?

Frédéric Braut : Comme l’Allemagne, la France a toujours été très sensible à la protection de la donnée individuelle. Pour nous, il reste encore du chemin à parcourir car les entreprises ne sont pas encore complètement en conformité avec cette réglementation. Les prises de décisions sont désormais actées et cela se traduit par une réelle prise de conscience. Cette réglementation est devenue un sujet de CODIR dans toutes les entreprises. Il faut maintenant mettre en place les process car si un tiers du chemin a été parcouru, il en reste encore les deux tiers à parcourir. Certaines entreprises sont plus avancées que d’autres.
Il faut encore compter 12 à 18 mois avant que ces process ne soient complètement aboutis pour voir les entreprises investir en legal et en matériel. Les outils à déployer arriveront plus tard.

GS Mag : A quoi devons-nous, selon vous, nous attendre en 2019, que ce soit du côté de l’attaque ou de la défense ?

Frédéric Braut : D’ici deux ans ce qui comptera ce ne sera plus la technologie mais le customer journey c’est-à-dire les retours d’expérience tels que : comment avez-vous contré une attaque sur une infrastructure complètement cloudifiée ? Comment avez-vous sécurisé toute une flotte de mobiles ? Comment avez-vous sécurisée des données mobiles ? …

Il ne faut plus maitriser seulement la sécurité mais également la sécurité autour du cloud, de la mobilité et de la donnée

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?

Frédéric Braut : Je dirais que pour déployer une sécurité efficace, il faut également savoir adresser le cloud, l’hybridation des infrastructures, la gestion de la donnée ou encore les flux réseaux. Aucun de nos concurrents dans la sécurité n’a cet accès dont nous disposons aux data centers, au cloud ou à la donnée.

- Pour en savoir plus, visitez fr.techdata.com


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants