Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Florian Malecki, Arcserve : Les solutions de sauvegarde, de restauration et de stockage immuable doivent devenir la pierre angulaire des stratégies de cybersécurité !

juin 2022 par Marc Jacob

Pour sa nouvelle participation au Forum International de la Cybersécurité 2022, Arcserve présentera Arcserve OneXafe 4500. Cette solution bénéfice d’une capacité de stockage augmentée, allant jusqu’à 216 To tout en proposant un stockage nativement immuable. Florian Malecki, Executive Vice President, Marketing, d’Arcserve estime que Les solutions de sauvegarde, de restauration et de stockage immuable doivent devenir la pierre angulaire des stratégies de cybersécurité des organisations !

Global Security Mag : Quelle sera votre actualité lors du Forum International de la Cybersécurité 2022 ?

Florian Malecki : Cet événement nous offre l’opportunité de présenter la nouvelle gamme Arcserve OneXafe 4500. Avec des besoins en configuration quasiment inexistants, elle offre à nos clients une capacité de stockage augmentée, allant jusqu’à 216 To. Cette solution propose un stockage nativement immuable parfaitement adapté aux entreprises de toutes tailles qui ont besoin de protéger contre les ransomwares leurs volumes de données de sauvegarde et de données non structurées en constante augmentation.

Global Security Mag : Quels sont les points forts des solutions que vous allez présenter à cette occasion  ?

Florian Malecki : Les principales caractéristiques de la gamme Arcserve OneXafe 4500. consistent en un stockage immuable natif qui prend en charge les stratégies de sauvegarde 3-2-1-1 des clients (3 copies de sauvegarde sur 2 supports différents, dont 1 située hors site et la 1 supplémentaire cruciale est un stockage immuable). Une isolation logique permet aux clients de récupérer des copies non modifiées de leurs données. Les fonctionnalités de protection continue des données prennent un instantané toutes les 90 secondes, sans limites quant au nombre d’instantanés. Par ailleurs, cette solution est évolutive : elle permet d’ajouter des disques ou des nœuds à tout moment, quelle que soit leur capacité, sans modification de la configuration ni interruption des applications. La gamme Arcserve OneXafe 4500. offre donc une solution de stockage et de récupération extrêmement flexible, puissante et facile à configurer.

Global Security Mag : Depuis le début de l’année, avez-vous remarqué la montée de nouvelles cybermenaces  ?

Florian Malecki : Alors que les campagnes de ransomware continuaient à s’intensifier, la faille identifiée dans Log4j, qui permet l’exécution de code à distance, a ébranlé l’ensemble de l’écosystème. L’exploitation de cette vulnérabilité fait désormais de l’arsenal «  standard  » des cybercriminels. On le retrouve par exemple dans le botnet EnemyBot, aux côtés d’outils conçus pour exploiter d’autres vulnérabilités. Chaque nouvelle faille majeure est désormais intégrée dans des outils automatisés et accroît la surface d’attaque.

Global Security Mag : Comment les technologies doivent-elles évoluer pour conter ces menaces  ?

Florian Malecki : La résilience des données est aujourd’hui une question cruciale. Si une entreprise perd l’accès à ses données en raison d’une cyberattaque ou d’une catastrophe naturelle, elle se trouve à l’arrêt. Une organisation résiliente dispose de processus de sauvegarde et de récupération appropriés, ce qui lui permet de rebondir rapidement dans toute situation où les données sont compromises.
La résilience des données ne repose pas sur une solution unique. Il s’agit d’un ensemble de technologies et de stratégies qui contribuent à maintenir la disponibilité des données et à garantir qu’elles sont toujours accessibles, réduisant ainsi au minimum les perturbations ou les temps d’arrêt qui pourraient entraîner des pertes matérielles et immatérielles pour l’entreprise.
Ces stratégies doivent être associées à des réflexions poussées en matière de gestion des identités et des accès, d’intelligence temps réel vis-à-vis des menaces.

Global Security Mag : Selon-vous, quelle place l’humain peut-il avoir pour renforcer la stratégie de défense à déployer  ?

Florian Malecki : La formation des collaborateurs aux risques cyber reste un pan essentiel de l’amélioration de la posture de sécurité des entreprises. On observe également une tendance à la mise en œuvre de stratégies plus offensives comme le recours au bug bounty qui invite des hackers éthiques à tester la sécurité des systèmes de puis l’extérieur de l’entreprise, en utilisant les mêmes techniques et outils que ceux utilisés par les cybercriminels.

Global Security Mag : On note depuis des années une pénurie de talents, quelles actions les acteurs de la cybersécurité peuvent-ils mettre en place pour attirer de nouveaux talents  ?

Florian Malecki : La formation reste un levier très puissant pour renforcer le vivier de compétences. Le contexte actuel invite aussi à regarder au-delà des frontières pour identifier et recruter les meilleurs experts.

Global Security Mag : Quel message souhaitez-vous transmettre aux RSSI  ?

Florian Malecki : Les RSSI ont longtemps considéré les politiques de sécurité avec des mesures de prévention comme les firewalls, la gestion des accès, ou celle des mots de passe. Bien que cela soit absolument essentiel, le stockage et la sauvegarde des données sont quant à eux encore trop sous-estimé. En effet, ils sont vitaux pour assurer la disponibilité des données. Les systèmes sont la première cible des hackers et leur sécurisation doit donc être prise très au sérieux par les RSSI. Sans cela, la continuité des activités sera menacée et l’entreprise exposée à de nombreux risques.

Sont concernées ici les données de production, mais aussi celles de backup qui viennent ajouter un niveau de complexité supplémentaire à l’attaque. Il convient donc d’adopter une approche holistique de la sécurité alliant les éléments de prévention aux solutions de stockage immuables et de sauvegarde, capable d’assurer la disponibilité des données face aux risques d’attaques, panne matérielle, mais aussi d’erreurs humaines par exemple.

Les solutions de sauvegarde, de restauration et de stockage immuable doivent devenir la pierre angulaire des stratégies de cybersécurité des organisations !

- Pour en savoir plus :

Arcserve : https://www.arcserve.com/products/a...

OneXafe 4500 : https://www.arcserve.com/fr/product...

UDP Appliance : https://www.arcserve.com/fr/product...

- Contact commercial : Ronan MOREAU : Ronan.Moreau@arcserve.com


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants