Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Extreme Networks présente les tendances marché des réseaux d’entreprise attendues en 2021

janvier 2021 par Extreme Networks

Extreme Networks, Inc. partage les principales tendances qui définiront le paysage du marché des réseaux d’entreprise cette année. Sur la base de différentes études de marché et rapports, Extreme Networks a dégagé les tendances suivantes :

• Wi-Fi 6
2021 sera l’année de la consolidation pour cette norme sans fil au sein des environnements d’entreprise, en raison de plusieurs extensions technologiques qui augmenteront les possibilités de déploiement et les performances des réseaux Wi-Fi. Le marché s’attend à ce que la nouvelle norme Wi-Fi 6E entre en production, ce qui permettra de disposer à l’avenir de plus de canaux dans la bande de fréquences de 6 GHz. L’utilisation de canaux de 80 MHz sera généralisée, permettant ainsi le développement d’applications et de services qui nécessitent plus de bande passante comme les applications de réalité virtuelle et de réalité augmentée.

L’efficacité accrue du Wi-Fi 6 et l’arrivée des points d’accès 802.11ax à triple fréquence (2,4, 5 et 6 GHz) affecteront également le réseau câblé, car les liaisons montantes de 1 Gbps nécessiteront des commutateurs de couche d’accès capables de supporter un trafic accru, et des liaisons montantes de plusieurs gigaoctets seront nécessaires.

La tendance au télétravail se renforcera même après le retour à une activité normale dans les entreprises. Selon ABI Research, le nombre d’appareils Wi-Fi vendus chaque année va continuer d’augmenter, passant de 3,3 milliards en 2019 à plus de 4,5 milliards en 2024[1]. Les appareils seront connectés au réseau, à la fois à la maison et au travail, par le biais du réseau Wi-Fi, qui est devenu un outil de communication indispensable dans le monde, reliant 15 milliards d’ordinateurs de bureau, de téléphones et d’autres appareils mobiles.

• Réseaux distribués et cloud
La migration de la gestion des infrastructures vers le cloud va continuer à s’intensifier en 2021. La pandémie a accéléré le processus de transformation numérique, concentrant en quelques mois un processus qui aurait dû prendre plusieurs années, comme le passage d’une présence quotidienne au bureau à un travail à distance. La nécessité de gérer de multiples sites distribués accélérera l’adoption de solutions de réseau gérées à partir de plateformes cloud. Selon IDC, 80 % des entreprises lanceront des initiatives visant à faire migrer la gestion des infrastructures et d’autres applications vers le cloud à un rythme qui doublera celui de 2019[2]. Selon Forrester, cela entraînera une augmentation de 30 % des investissements dans les solutions de cloud, de sécurité et de mobilité[3].

• Sécurité - "Zero Trust" et segmentation réseaux
Auparavant, la plupart des entreprises n’étaient pas prêtes à gérer un volume important d’équipements en réseau à partir de sites distants et à plein temps, ce qui pouvait représenter des risques de sécurité importants pour l’ensemble de l’infrastructure informatique. En outre, la connexion, effectuée principalement avec des équipements domestiques, a augmenté ces risques. Dans ce scénario, cette année, de nombreuses entreprises adopteront des stratégies de sécurité pour atténuer les risques, telles que la segmentation du réseau, pour isoler les éléments de réseau critiques, et le modèle de « Zero Trust ».
La croissance du télétravail entraînera une plus grande demande de respect de la vie privée, de sécurité et de protection des données, car toutes les données relatives au réseau, au trafic et aux utilisateurs devront être traitées de manière confidentielle, et le respect du RGPD sera déterminant en Europe.

• Complexité de la gestion des infrastructures
Ce nouveau paysage de besoins de connectivité à distance augmentera la complexité de la gestion des infrastructures. Toutefois, le machine learning, l’Intelligence Artificielle et la surveillance en temps réel permettront d’anticiper et de résoudre plus rapidement les problèmes de réseau et de fournir des solutions pour la configuration et l’approvisionnement automatisés des services de réseau, réduisant ainsi la charge de travail des départements informatiques. Les investissements dans des outils dotés de capacités intégrées de visibilité, d’analyse, de machine learning et d’Intelligence Artificielle, de sécurité et de maintenance devraient tout naturellement augmenter[4].

« La pandémie a accéléré le développement de nombreuses tendances technologiques, qui avec la normalisation du télétravail ne disparaîtront pas, mais continueront au contraire à progresser. Nous pensons que cette année de nombreuses entreprises investiront dans leurs infrastructures pour favoriser l’adoption de nouvelles méthodes de travail. Les technologies réseau sont au cœur de cette évolution et joueront un rôle clé. Les entreprises qui investissent dans les infrastructures réseau et les solutions cloud seront mieux à même de gérer cette transition », a déclaré Frédéric Aquilar, directeur technique France chez Extreme Networks.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants