Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Everial devient distributeur du disque de saphir d’Arnano

septembre 2010 par Emmanuelle Lamandé

Everial annonce la signature d’un partenariat commercial avec Arnano, société créée en 2009 suite à un essaimage du CEA/Léti, pour la distribution de son nouveau support d’archivage ultime : le disque de saphir. Ce dernier offre une conservation estimée à plus de 2 000 ans, sans altération et sans contraintes de lecture.

Dans le cadre de ce partenariat, Everial commercialise le disque de saphir comme support d’archivage ultime, en complément de son offre d’archivage physique et numérique de documents. Concrètement, Everial assure la collecte des documents auprès des organisations clientes (numériques, papiers, objets) et la capture des données qu’elle fournit à Arnano. Cette dernière réalise ensuite l’organisation des données, leur gravage sur le disque de saphir et le conditionnement, avant de remettre le disque au client ou à Everial qui en assure, le cas échéant, la conservation dans ses salles haute sécurité.

Le disque de saphir répond particulièrement à des applications d’archivage ou de sauvegarde de données définitives et stratégiques, d’images de documents du patrimoine, de plans, de brevets ou dossiers dans des secteurs tels :
- L’industrie (plans, dossiers techniques, brevets…)
- Les bibliothèques (ouvrages anciens)
- Les collectivités (registres, patrimoine culturel et intellectuel)
- Le génie civil (plans de centrales nucléaires, barrages hydrauliques, centres d’enfouissement de déchets…)
- Les musées (images d’œuvres originales, manuscrits…)
- La justice (arrêtés,…)
- La chimie et pharmacie (dossiers AMM, brevets…)

Créée en 2009 suite à un essaimage du CEA/Léti, la société Arnano détient une licence exclusive pour le disque de saphir. Cette technologie développée par Alain Rey, Président d’Arnano, et basée sur les procédés de la microélectronique développés depuis plus de 40 ans au CEA/Léti, permet de graver des documents sur des plaques d’1,5 millimètre d’épaisseur. Grâce à un gravage microscopique, Arnano reproduit les images des documents avec des moyens à haute résolution pour assurer une qualité optimale des textes et des photos sur une surface réduite. Un simple microscope ou tout système optique grossissant suffit ensuite pour lire les documents gravés en caractères de 10 microns de hauteur, soit 2 ou 3 fois moins qu’un cheveu.

Les disques de saphir 200 mm sont actuellement disponibles. Un format 100 mm sera également commercialisé à partir de 2011.

Prix : De 0,5 à 3 euros l’image selon le volume et la définition




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants