Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etudes l’IFOP/RISC Group/Panda Security : Les PME et le grand public français sont faiblement sensibilisés aux enjeux des NTIC

juin 2008 par Marc Jacob

Risc Group et Panda Security dévoilent les résultats de deux enquêtes réalisées par l’IFOP et portant sur la perception de l’économie numérique par les PME et les particuliers. Ces résultats forment la base du Baromètre annuel IFOP/Risc Group : « PME et particuliers : regards croisés sur les nouvelles technologies ».

Les résultats de ces enquêtes, présentés dans le détail par Frédéric Micheau, Directeur des Etudes de l’IFOP, Loïc Pequignot, Président de Risc Group et Roberto Casetta, Vice Président Sales Europe de Panda Security, mettent en relief un constat surprenant : les PME et le grand public français se disent peu sensibilisés aux enjeux liés aux technologies de l’information.

• Même si elles sont conscientes des principaux bénéfices offerts par les technologies de l’information, 46% des PME restent sceptiques quant au rôle de celles-ci dans le développement de leur chiffre d’affaires.

• Et trois français sur quatre ignorent ce que recouvre le terme d’« économie numérique ».

Parallèlement, ces enquêtes ont livré d’autres enseignements majeurs :

► Seulement 54% des personnes interrogées considèrent que l’informatique permet d’augmenter le chiffre d’affaire de l’entreprise et 25% s’avouent sceptiques quant à son apport dans l’accroissement de la productivité des salariés.

► Même si elles affichent leur satisfaction vis-à-vis des services fournis (90%), les PME souhaiteraient majoritairement (66%) avoir affaire à un seul prestataire afin de réduire les coûts et de disposer d’un interlocuteur unique capable de prendre en charge l’ensemble de leurs besoins informatiques

► Les PME peuvent envisager de recourir à l’externalisation dans certains domaines, tels que l’actualisation des logiciels et applications (53%), la sécurité (48%), le support (42%) et le stockage (36%).

► Internet est la premier canal permettant aux PME de s’informer sur l’offre de produits et services informatiques (46%), suivi des mailings (42%), puis de la presse spécialisée (27%) et du bouche à oreille (26%).

► Plus de trois quarts des personnes interrogées préfèrent acheter (76%) les produits et services informatiques dont l’entreprise a besoin, plutôt que de les louer (23%).

► 77% des particuliers ignorent ce que recouvre le terme « économie numérique » et 81% des français n’ont jamais entendu parler du Secrétariat d’Etat pour le Développement de l’Economie Numérique (pourtant créé en mars 2007, deux mois avant le lancement de l’enquête)

► Le grand public assimile principalement l’économie numérique au « commerce en ligne » (45%) et aux « nouveaux moyens de communication » (42%).

► Une courte majorité de Français estime que le développement du secteur d’activités des nouvelles technologies constitue un chantier prioritaire pour le Gouvernement (51%).

« D’une part, nos enquêtes démontrent que pour les dirigeants de PME, l’informatique est un outil indispensable, dont les apports restent limités, notamment en terme de productivité. Parallèlement, les PME peinent à gérer un outil informatique trop complexe et confié à un trop grand nombre de fournisseurs et d’intervenants » commente Frédéric Micheau, Directeur des études de l’IFOP. « D’autre part, les particuliers disent ignorer à peu près totalement ce qu’est l’économie numérique et attendent de l’Etat un engagement plus soutenu. Les français expriment de fortes attentes en matière d’incitation à acquérir des équipements informatiques, de développement du secteur des nouvelles technologies et de formation, qu’il sera essentiel de prendre en compte pour répondre aux objectifs des Assises du Numérique. »

Afin de suivre les variations de la perception des technologies de l’information par les PME et le grand public français, Risc Group a décidé d’instituer un baromètre qui, année après année, analysera l’évolution des stratégies informatiques des entreprises et suivra l’évolution des points de vue des français.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants