Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude de CA Technologies : La consommation électrique, l’espace au sol et le refroidissement des équipements entravent l’innovation au sein des data centers

décembre 2012 par CA Technologies

Près de 85% des responsables de data centers affirment qu’en 2011, les problèmes de consommation électrique, d’espaces au sol et de refroidissement, au même titre que les problèmes de disponibilité et d’interruption de service, ont ralenti les déploiements d’applicatifs, réduit la capacité de support des clients et détourné inopinément des dépenses d’exploitation et en capital initialement destinées à des objectifs stratégiques.

Selon une étude IDC intitulée « The Datacenter’s Role in Delivering Business Innovation »*, ces difficultés limitent l’aptitude de l’IT à supporter l’innovation métier et à optimiser la valeur métier obtenue des investissements en logiciels et en matériel informatique.

Plus de 500 professionnels de l’IT et des infrastructures de grandes organisations, en Amérique du Nord, en Europe de l’Ouest et en Amérique latine, ont participé à cette étude sponsorisée par CA Technologies.

« Chaque année, les organisations dépensent des centaines de milliards d’euros pour l’infrastructure déployée dans leurs data centers, et plus encore pour la consommation électrique, le refroidissement ainsi que le personnel de support de l’IT et des infrastructures, afin de garantir une haute disponibilité des applications traditionnelles et nouvelles », explique Richard Villars, Vice-Président Data center et Cloud chez IDC et auteur de l’étude. « Elles doivent veiller à ce que cet investissement soit dépensé de manière efficace et rentable, et au profit des objectifs généraux de fourniture de nouveaux produits et services novateurs. »

Malheureusement, comme le montre l’étude, les problèmes liés à l’infrastructure des data centers limitent considérablement la valeur métier retirée de ces investissements. Parmi les difficultés évoquées par les 84 % de personnes ayant répondu à l’étude et dont les performances de l’infrastructure de data center ne sont pas satisfaisantes, citons les suivantes : la consommation électrique (27 %), l’espace au sol (27 %) et le refroidissement (25 %), sans oublier les déséquilibres de capacité entre sites. En France, c’est l’espace au sol qui pose le plus de difficultés (pour 32%).

L’étude révèle les motifs les plus fréquents de cette situation préoccupante, à savoir :

· des data centers obsolètes - 57 % des participants de l’étude admettent que leurs data centers sont peu efficaces, voire pas du tout. Ils sont 60% en France.

· des opérations de data center fragmentées - Étant donné que le personnel chargé de l’informatique et des infrastructures gère différents aspects des opérations de data center, les organisations n’ont pas la possibilité d’implémenter des règles, des métriques ou des processus cohérents.

· des informations de data center incohérentes - Sans une bonne visibilité des principales métriques relatives à l’infrastructure de data center, les décideurs ne peuvent pas planifier avec précision la capacité, détecter de façon proactive les problèmes potentiels ni optimiser l’allocation de ressources telles que la consommation électrique, le refroidissement, la connectivité réseau, les racks et l’espace au sol.

L’étude attire l’attention sur le fait que les outils de gestion de data center sont souvent manuels et fragmentés. Elle indique qu’une approche plus unifiée de la gestion de l’infrastructure de data center (Data Center Infrastructure Management, DCIM) peut permettre aux organisations de mieux rentabiliser leurs investissements dans leurs data centers existants et de mieux supporter l’innovation métier basée sur l’IT.

Plus de la moitié des responsables de data centers interrogés ont déclaré qu’une solution DCIM intégrée serait utile. Parmi les priorités mentionnées par les personnes interrogées concernant une solution DCIM, citons les suivantes :

· Surveillance en temps réel de l’alimentation, de la température et d’autres variables

· Système d’alertes et d’alarmes pour l’alimentation et le refroidissement

· Gestion de l’inventaire et des ressources

· Analyse et planification de la capacité


* Livre blanc d’IDC sponsorisé par CA Technologies, « The Datacenter’s Role in Delivering Business Innovation : Using DCIM to Provide a Common Management Approach », document n° 237737, novembre 2012




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants