Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Veritas : les entreprises françaises migrent vers le cloud sans évaluer l’impact d’une éventuelle panne

mars 2018 par Vanson Bourne et Veritas

Les résultats de l’étude réalisée par Veritas Technologies, le leader de la gestion des données multi-cloud mettent en évidence qu’une alarmante majorité (65%) de répondants en France n’a pas pleinement évalué le coût d’une panne cloud et se trouve, par conséquent, mal préparée à faire face aux impacts de cette dernière.

Bien que les fournisseurs de services cloud établissent des objectifs de qualité de service basés sur l’infrastructure, l’étude montre que de nombreuses entreprises françaises n’ont pas conscience qu’elles sont tout autant, voire davantage, responsables que les fournisseurs de services cloud, en matière de protection de leurs applications critiques en cas de panne.

Comprendre les pannes cloud

L’étude Truth in Cloud commandée par Veritas et réalisée par Vanson Bourne a été menée auprès de 100 entreprises et responsables informatiques en France. Elle révèle notamment que quasiment tous les responsables informatique (98%) ont déclaré que leur entreprise adopterait le cloud dans les 12 à 24 prochains mois. Un quart (26%) envisage d’externaliser leur infrastructure sur site dans un cloud public.

A mesure que la migration vers le cloud s’accélère, les entreprises doivent impérativement prendre conscience de l’impact que pourrait avoir un dysfonctionnement cloud sur leur activité. Plus de 2 sondés sur cinq (41%) estime à moins de 15 minutes par mois la durée des interruptions de service, mais en réalité, au moins un cinquième (20%) a déjà fait face à des durées deux fois plus importantes (31 minutes ou plus au total par mois).

Qui est responsable en cas de panne ?

Plus de la moitié (60%) des sondés pensent que les fournisseurs de services cloud en France sont les principaux responsables en cas d’interruption de service. 82% des sondés considèrent aussi que le fournisseur de services cloud de leur entreprise est tenue d’assurer que leurs charges de travail et leurs données dans le cloud sont protégées des pannes.

Si les fournisseurs de services cloud s’engagent sur des niveaux de services, ceux-ci ne concernent généralement que la couche infrastructure. Ils portent ainsi la responsabilité de restaurer l’infrastructure en cas de panne.

Toutefois, les entreprises doivent garder à l’esprit que la panne liée à l’infrastructure n’est pas le seul problème à gérer. Elles doivent notamment assurer la remise en ligne de leurs applications une fois que l’infrastructure est remise en service.
Selon la complexité des interdépendances de l’application durant le redémarrage et la quantité de données perdues durant la panne, la durée de restauration de l’application peut être supérieure à celle du rétablissement de l’infrastructure. Une entreprise pourrait décider de manière alternative de faire basculer les applications sur son data center ou sur un autre cloud. La responsabilité reposerait alors uniquement sur les épaules de l’entreprise et non sur celles du fournisseur du cloud.

« Les entreprises ont clairement du mal à comprendre l’anatomie d’une panne cloud et que la restauration est une responsabilité commune au fournisseur de services cloud et à l’entreprise » indique Jean-Pierre Boushira, Directeur des ventes Europe du Sud de Veritas. « La récupération immédiate suite à un incident est sous le contrôle et la responsabilité immédiate de l’entreprise si elle adopte une position proactive sur la disponibilité des applications dans le cloud. Choisir la meilleure approche signifie moins de temps d’arrêt, de conséquences financières, moins d’impact sur la confiance des clients et réduit les risques de détériorer la réputation de la marque ».

Maximiser les bénéfices du cloud tout en minimisant les risques

Ne pas connaître l’ampleur réelle que peut avoir une panne sur le business est un risque que très peu d’entreprises ont les moyens de prendre. Mais les risques peuvent être significativement réduits avec la mise en place de bonnes stratégies de résilience, permettant ainsi de pleinement tirer parti des environnements multi-cloud.

« Chez Veritas, nous encourageons l’approche multi-cloud et nous nous associons avec de nombreux fournisseurs de services cloud pour aider les entreprises à migrer facilement leurs données et applications vers, depuis et entre les clouds tout cela en garantissant une disponibilité optimale » poursuit Jean-Pierre Boushira. « Nous travaillons avec les fournisseurs de services cloud et nos clients pour les aider à se protéger en cas de panne afin qu’ils puissent maintenir leur performance ».

Pour en savoir plus sur la façon dont les solutions de résilience et de protection des données de Veritas peuvent contribuer à protéger les entreprises cliquez ici. Et découvrez comment une entreprise peut améliorer ses performances à l’aide de services de récupération après incident prévisible et proactive vers, depuis et dans le multi-cloud en consultant webcast Veritas, son infographie, ainsi que sa fiche d’informations.


Vanson Bourne est un cabinet d’études indépendant spécialisé dans le secteur technologique.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants