Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Étude Sophos : 66 % de clés USB perdues contiennent des programmes malveillants

décembre 2011 par Sophos

Alors que l’Union Européenne envisage de sanctionner les entreprises en cas de perte de données, Sophos incite à une utilisation prudente des clés USB, suite aux résultats d’une étude dédiée.

Pour mener cette expérience, le bureau australien de Sophos a acheté un lot de clés USB égarées, lors d’une vente aux enchères organisée par RailCorp, la principale société de transport de Sydney.

L’étude a révélé que deux tiers des 50 clés USB analysées contenaient des programmes malveillants ainsi que des informations appartenant à leurs précédents détenteurs, leurs familles, amis et collègues. Les fichiers présents sur les clés non protégées comprenaient des documents fiscaux, des devoirs scolaires et universitaires, des albums photo de famille et amis, ainsi que des logiciels et des codes source Web.

Fait inquiétant, aucun utilisateur n’a utilisé le chiffrement pour sécuriser ses fichiers contre les espions.

Michel Lanaspèze, Directeur Marketing et Communication de Sophos Europe de l’Ouest, commente : « Non seulement les utilisateurs perdent leurs clés USB, mais ils ne savent même pas qu’ils transportent des programmes malveillants dans leur poche. Ils encourent le risque de perdre leur identité et leurs informations personnelles suite à une mauvais gestion de la sécurité. Même si nous avons mené cette étude à Sydney en Australie, une histoire similaire peut tout à fait se produire dans les métros de Paris, Londres ou de New York. Les gens doivent prendre conscience des menaces et appliquer les mesures préventives appropriées. »

Sophos recommande aux utilisateurs de chiffrer toutes leurs données personnelles et professionnelles avant de les stocker sur des clés USB, de sorte que personne ne puisse y accéder en cas de perte. En outre, en exécutant un antivirus à jour, même si vous possédez un Mac (certaines clés USB de l’étude ont été égarées par des utilisateurs de Mac, mais contenaient néanmoins des programmes malveillants PC), vous pouvez éviter la diffusion des virus et vous protéger lors d’utilisations partagées de clés USB.

Pour en savoir plus, consultez le blog Naked Security de Sophos : http://nakedsecurity.sophos.com/201...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants