Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Red Hat – Quelles sont les priorités IT des entreprises en 2021 ?

décembre 2020 par Red Hat

Red Hat a réalisé une étude auprès des professionnels IT afin d’identifier les principaux défis et les priorités d’investissements pour 2021.

Les résultats de l’étude peuvent être divisés en trois parties :

Transformation digitale : • La pandémie de Covid-19 a obligé les entreprises à accélérer leurs efforts de transformation et d’optimisation des ressources informatiques ;
• Seules 5% des entreprises interrogées n’ont pas entamé leur digitalisation ou n’en sont qu’à leur début ;
• 65% des répondants ont déclaré être bien engagés dans leur processus de transformation digitale ;

Adoption du Cloud :
• Si la plupart des entreprises envisagent une stratégie de cloud hybride, de plus en plus adoptent également une stratégie multicloud ;
• Plus d’un quart des répondants (27%) indiquent opter pour une stratégie de cloud hybride pour les 12 prochains mois, 17% choisissent une stratégie de cloud privé et enfin seulement 12% prévoient l’utilisation d’un seul cloud public.
• Le recours à au moins 3 fournisseurs de Cloud augmentera fortement au cours des 12 prochains mois. 51% des personnes interrogées prévoient d’utiliser au moins 3 plateformes cloud d’ici l’année prochaine.
• Les principaux changements se produisent en Amérique latine et dans la région APAC où les entreprises prévoient d’avoir recours à au moins 4 plateformes cloud.

Priorités 2021 :
• Les principales priorités 2021 citées par les répondants sont : l’innovation (23%), la sécurité (19%), l’expérience utilisateur (13%) et enfin, la réduction des coûts (11%).
• En termes d’investissements, les priorités des entreprises seront : la sécurité informatique (45%), le cloud management (39%), les infrastructures cloud (34%), l’optimisation de l’IT existant (29%) et enfin l’automatisation (26%).




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants