Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Protiviti : Les risques liés aux systèmes d’information et ceux liés aux évolutions des normes comptables préoccupations majeures des Directeurs de l’Audit Interne

avril 2009 par Marc Jacob

Parvenir à une meilleure appréciation des risques liés aux systèmes d’information, aux évolutions possibles des normes comptables (et à l’adoption des normes IFRS aux Etats-Unis) et à ceux liés à l’utilisation de nouveaux langages/protocoles de transmission de données (notamment le recours au langage XBRL de transmission de données financières et de gestion), telles sont quelques-unes des préoccupations majeures des Directions de l’Audit Interne selon la dernière étude de Protivit « Internal Audit Capabilities and Needs Survey ».

L’étude révèle également que l’application de la norme ISO 27000 (dédiée à la sécurité de l’information) apparaît parmi leurs cinq préoccupations majeures, même si, d’une façon générale les Directions de l’Audit Interne indiquent mieux maîtriser les risques liés à la protection des données privées et aux mesures de sécurité mises en place dans leurs entreprises.

Pour sa troisième édition, l’étude « 2009 Internal Audit Capabilities and Needs Survey », a ciblé plus de 700 participants parmi lesquels des directeurs et responsables de l’Audit Interne, des dirigeants d’entreprises, des représentants du secteur public, couvrant tous les secteurs d’activité (banques et assurance, biens de consommation, énergie, industrie et distribution, technologies, télécommunications, santé et sciences de la vie…).

L’étude a porté sur 100 questions réparties en 3 grandes catégories : connaissances techniques, connaissances des processus d’audit, aptitudes et compétences managériales.

L’étude met également en exergue les points suivants :

- Dans le domaine des « connaissances techniques » à maîtriser, l’expertise en termes de processus et méthodes de gestion des risques apparaît dans le « top 5 » des domaines de compétences à améliorer ;

- Sur l’axe des méthodes et processus d’audit à mettre en œuvre, c’est le domaine lié aux méthodes de prévention et de détection des fraudes dans les entreprises qui est identifié comme le champ nécessitant la plus forte amélioration du niveau de compétences ;

- Enfin, concernant les aptitudes et compétences managériales et relationnelles, savoir gérer les conflits (nouveauté de cette édition 2009) fait son entrée à la deuxième place des aptitudes à améliorer, après celles liées aux relations et à la communication vis-à-vis de la Direction Générale et du Comité d’Audit.

Protiviti a conçu cette étude afin de hiérarchiser les priorités métier des Directions de l’Audit Interne et identifier les compétences manquantes dans un environnement en constante évolution. Cette année, l’étude a été lancée à l’occasion de la 67ème conférence internationale annuelle de l’Institut des Auditeurs Internes (IIA) et s’est poursuivie durant le second semestre 2008.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants