Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Ping Identity : 45% des entreprises françaises n’ont toujours pas de politique d’utilisation des terminaux mobiles

juin 2013 par Ping Identity

A l’heure où les besoins en mobilité ne cessent de croître, une étude globale de Ping Identity®, leader de la sécurité d’identification, révèle que la majorité des entreprises françaises n’ont toujours pas mis en place de règles d’utilisation des terminaux mobiles professionnels ou personnels au travail.

Pour cette étude commanditée par Ping Identity, auprès de l’institut OnePoll, 3000 salariés dont 1000 en France ont été interrogés sur leurs habitudes au travail quant à l’utilisation de leurs terminaux mobiles personnels ou professionnels. En voici les principales conclusions :

Une utilisation croissante des applications d’entreprises sur les terminaux mobiles

Aujourd’hui, plus de la moitié des personnes interrogées (54%) utilisent jusqu’à cinq applications d’entreprise sur leurs terminaux mobiles et 16% en utilisent plus de cinq.

Parmi ces personnes, 52% d’entres elles ont accès aux applications d’entreprise sur leurs terminaux mobiles sans aucune restriction. Seuls 22% des répondants déclarent n’avoir qu’un accès limité à partir d’un terminal mobile ; pour 16% cet accès limité dépend du poste occupé et pour 15% cela dépend de la position géographique.

Une politique interne d’utilisation des terminaux mobiles absente

45% des sondés reconnaissent qu’il n’existe aucune politique d’utilisation des terminaux mobiles dans leur entreprise de façon générale ou que, si elle existe, elle n’est pas véritablement appliquées.

17% d’entre eux ont déjà perdu leur terminal mobile (32% en l’Angleterre).

Et seules 24% des entreprises françaises interrogées demandent à leurs employés de protéger leur terminal mobile avec un mot de passe.

« Plus encore que les applications ou les terminaux, les entreprises ont tout intérêt à sécuriser l’accès de chaque utilisateur. C’est en leur autorisant l’accès à toutes les applications dont ils ont besoin, mais selon des règles précises, que les employés apprécieront pleinement la mobilité et qu’ils resteront productifs dans tous leurs déplacements, sans mettre en péril la sécurité de l’entreprise » affirme Andrew Hindle.

« Dans un contexte où les besoins en mobilité se font de plus en plus importants, les entreprises doivent fournir des terminaux mobiles à leurs mais sans règles pour limiter et gérer le risque, les entreprises s’exposent à des conséquences potentiellement désastreuses, surtout si l’appareil tombe entre de mauvaises mains » explique Andrew Hindle, directeur de Ping Identity.


A propos de l’étude

Etude indépendante commandité par Ping Identity auprès de l’institut OnePoll. 3000 salariés ont été interrogés dont 1000 en France (503 hommes et 497 femmes), âgées de 18 à plus de 55 ans.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants