Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Étude Oracle/Odoxa – Observatoire de la Tech : Des Français encore peu sensibles à leur empreinte numérique mais prêts à faire des efforts !

mai 2021 par Oracle/Odoxa

Ce n’est pas une nouveauté, le numérique prend de plus en plus de place dans nos vies. Cependant, cela n’est pas sans conséquences pour la planète : la pollution entraînée par notre utilisation des outils digitaux augmente chaque année de façon exponentielle.

Aujourd’hui, 62% des français admettent ne pas faire attention à limiter l’impact sur l’environnement de leur usage du numérique. La « sobriété numérique », concept visant à modérer l’utilisation d’outils numériques, est encore inconnu pour 70% des français.

Malgré tout, ils ont déjà adopté un certain nombre d’écogestes numériques, même s’ils privilégient encore les moins contraignants : suppression régulière des anciens emails (73%), fermeture des applications non utilisées (72%), recours au WiFi plutôt qu’au réseau mobile (73%) ou encore remplacement moins fréquent des équipements numériques (62%).

Les technologies numériques réduisant l’impact environnemental sont encore peu répandues mais les Français sont prêts à y avoir recours ; c’est le cas par exemple du thermostat connecté (63%), des prises et interrupteurs connectés (58%), ou encore du « Green Cloud » (49%).

Pour Karine Picard, DG Oracle France et vice-Présidente EMEA Stratégie des Applications Cloud, « la sobriété numérique est un véritable enjeu de société. La crise joue incontestablement un rôle d’accélérateur de transformation digitale pour les entreprises. Et dans ce nouveau contexte, nous avons un rôle crucial. Les fournisseurs de cloud et d’infrastructures, grands acteurs de la Tech doivent s’inquiéter de leur empreinte environnementale dans ce ‘’nouveau’’ monde où ils sont de plus en plus sollicités.

C’est la raison pour laquelle nous avons tenu, chez Oracle, à être signataires de l’Appel Tech For Good 2020 du Président Macron, en soutien de nos initiatives vers un numérique plus respectueux de l’environnement ; nous nous sommes ainsi engagés à ce que la totalité de nos nouveaux Datacenters dans le monde utilisent une énergie 100% renouvelable à l’horizon 2025, ce qui est déjà le cas de l’intégralité de nos data centers en Europe. Autre engagement, la réduction de 55% de nos émissions de carbone par unité d’énergie consommée d’ici 2025, et de 26% de nos émissions de CO2 globales, en cohérence avec les objectifs fixés par l’Accord de Paris. »


Méthodologie :
Les résultats sont basés sur une enquête menée par l’institut Odoxa entre les 21 et 22 avril 2021. Un échantillon de 1005 personnes françaises agées de 18 ans et plus, représentatives de la population, a été interrogé par internet.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants