Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Oracle : Les entreprises affirment qu’il faut régler les problèmes qui les empêchent de collaborer efficacement

novembre 2016 par oracle

62% des répondants (51% en France) considèrent que la réussite du modèle cloud de l’entreprise passe par la collaboration entre les unités opérationnelles et l’informatique – d’après une nouvelle étude publiée par Oracle

• Si les entreprises veulent pouvoir tirer le meilleur parti du cloud et réussir à l’ère du digital, elles doivent apprendre à collaborer plus efficacement. Mais Oracle vient de publier une enquête intitulée “IaaS : building a business that innovates” qui montre que le fonctionnement actuel de beaucoup d’entreprises les empêche de collaborer efficacement.

• Cette enquête vise à étudier la façon dont les entreprises de la zone EMEA approchent le cloud, et à identifier les problèmes organisationnels ayant un impact sur leur capacité à mettre en œuvre des changements significatifs et à innover.

• Il en ressort clairement que les entreprises doivent améliorer leur fonctionnement collaboratif :
o 62% des répondants (51% en France) considèrent que la réussite du modèle cloud de l’entreprise passe par la collaboration entre les unités opérationnelles et l’informatique.
o 34% (36% en France) affirment que la gestion du Shadow IT (l’achat de technologies directement par les unités opérationnelles sans implication du service informatique) représente un obstacle majeur à l’adoption d’une approche intégrée du cloud.
o 41% (38% en France) disent qu’en matière d’infrastructure informatique, le manque de compréhension par les services opérationnels de la nécessité de s’appuyer sur des ressources cloud intégrées constitue l’un des défis actuels du déploiement du cloud.

• Il apparaît clairement que les entreprises ont absolument besoin de modifier la façon dont elles travaillent si elles veulent réussir à innover dans le cloud, mais elles doivent aussi se préoccuper des technologies utilisées.

• Oracle a pu identifier les principaux problèmes qui pénalisent l’efficacité du modèle de plateforme actuellement utilisé par les entreprises : l’intégration des services utilisés (50%, 55% en France), les délais de déploiement (49%, 51% en France) et la mauvaise intégration des applications (47%, idem en France) – toutes ces questions ayant un impact négatif sur l’efficacité et la rapidité de l’innovation.

• En plus de la gestion du Shadow IT (34%, 36% en France), cette enquête a permis d’identifier d’autres obstacles à l’adoption d’une approche intégrée du cloud qui faciliterait la collaboration : les dysfonctionnements entre infrastructures (34%, 41% en France), les risques accrus de sécurité (34%, 37% en France), l’augmentation des coûts (32%, 22% en France) et le calcul du retour sur investissement (31%, 32% en France).

Pascal Giraud, Senior Director IaaS Foundation & Cloud Platform Oracle EMEA, commente ainsi ces résultats : “Ces problèmes concernent en partie l’infrastructure, qui est devenue trop rigide, confuse et complexe. Ce qui se traduit par une organisation peu réactive et morcelée, dans laquelle les opportunités et les innovations échappent aux unités opérationnelles à cause de la mauvaise intégration de leurs systèmes.”

“En adoptant le IaaS (Infrastructure as a Service), les entreprises peuvent dépasser ces blocages et créer une organisation réellement collaborative. Le IaaS constitue un socle commun pour l’innovation et l’implémentation, en supprimant les limitations de ressources et en évitant le cloisonnement des systèmes.”

Oracle maîtrise parfaitement l’équilibre complexe entre innovation et gouvernance. C’est pourquoi son offre IaaS a été optimisée pour permettre aux développeurs des unités opérationnelles d’accéder à des ressources performantes et activables rapidement, tout en respectant les règles et les contraintes budgétaires qu’exige l’informatique.

Oracle Cloud Platform a été conçu pour tenir compte des exigences les plus strictes en matière de sécurité, de fiabilité et d’auditabilité, notamment grâce à des mécanismes tels que l’isolation des ressources et la journalisation des API. Le modèle du IaaS est élastique et facturé à l’usage, ce qui permet aux services informatiques de ne plus avoir à se préoccuper des questions de dimensionnement pour se concentrer sur leurs missions stratégiques d’accompagnement et de collaboration avec l’entreprise. En maîtrisant les droits d’accès, l’informatique peut offrir en libre service les ressources IaaS nécessaires pour une large palette de charges, avec une réactivité maximale.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants