Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude McAfee : Savez-vous vraiment ce que fait votre ado sur le net ?

novembre 2012 par McAfee

La mobilité, Internet et les réseaux sociaux ont amené de nombreux changements dans notre société. Le comportement des internautes et en particulier des adolescents ne cesse de faire les gros titres ces derniers mois, de par ses nombreuses dérives : cas de suicides liés à des comportements abusifs sur les réseaux sociaux, attitudes pédophiles, lancement de nouveaux jeux vidéo à caractère violent, etc.

McAfee a mené une étude* européenne afin d’analyser le comportement des adolescents en ligne et le regard que portent leurs parents sur leurs activité et leur implication dans la "vie numérique" de leurs enfants.

34 % des ados français déclarent avoir déjà eu accès à des images pornographiques via Internet
Internet a envahi le quotidien de nombreux adolescents : 61 % des ados français passent en moyenne entre 1 et 3 heures par jour en ligne.

Environ 33 % des parents français supposent être au courant de tout ce que font leurs ados sur Internet et 75 % d’entre eux leur font confiance pour ne pas se rendre sur des sites où le contenu serait inapproprié à leur âge. Malgré ces chiffres rassurants, les résultats montrent que 34 % des adolescents déclarent avoir déjà visité intentionnellement un site en ligne ou regardé une vidéo que leurs parents n’auraient pas approuvés.

29 % des parents pensent que leurs enfants ont déjà eu accès à des images pornographiques en ligne alors que 34 % des ados déclarent avoir déjà eu accès à ce type de contenu, la plupart d’entre eux via des spams (31,9 %), ou en cliquant sur une publicité en ligne (14,5 %) alors que 12 % ont intentionnellement recherché ce type d’images. Pas toujours sans conséquences : 16 % d’entre eux ont déjà vu des contenus à caractère sexuels qui les ont mis mal à l’aise.

La plupart des parents français attentifs au comportement de leurs enfants sur Internet…
50 % des parents pensent pouvoir trouver ce que leurs enfants font en ligne et 57,50 % d’entre eux ont déjà eu une discussion avec eux afin de les avertir des dangers du web. 47 % des adolescents ont un contrôle parental installé sur chacun des appareils qu’ils utilisent pour accéder à Internet. 26 % des parents ont déjà demandé le mot de passe du mobile de leurs enfants pour pouvoir surveiller leurs activités en ligne.

…mais les ados ont un train d’avance côté techno !

Les ados n’apprécient pas toujours la surveillance parentale et parviennent parfois à la déjouer. 20,50 % d’entre eux ont déjà créé une adresse email non connue de leurs parents alors que seulement 15 % des parents les pensent capables de faire cela. 15,5 % vont jusqu’à s’assurer d’utiliser un navigateur différent de celui utilisé par leurs parents et 36 % d’entre eux vident régulièrement l’historique de leurs pérégrinations Internet pour déjouer la vigilance de leurs parents.

Moins technologique mais tout aussi révélateur, 44,5 % d’entre eux déclarent également arrêter leurs activités lorsque leurs parents rentrent dans la pièce. D’ailleurs, 13,5 % des adolescents ne disent pas à leurs parents ce qu’ils font en ligne car ils savent que ces derniers n’approuveraient pas et 31,5 % d’entre eux ont déjà caché ou supprimé des messages instantanés.

Le comble : 7 % ont déjà réussi à désactiver le contrôle parental sur leur appareil !

En ligne, la majorité des "teenagers" français ont un comportement raisonnable Reste que 74 % des adolescents pensent qu’il est dangereux de publier une photo d’eux en ligne, et seul un adolescent sur 10 déclare le faire, au même titre que 79 % d’entre eux pensent qu’il est dangereux de publier leur adresse email en ligne alors que ¼ d’entre eux le fait.

Conscients des dangers d’Internet pour la plupart, les adolescents français continuent d’utiliser les réseaux sociaux comme outil de socialisation allant jusqu’à reproduite les comportements sociaux en ligne : 17 % d’entre eux ont déjà mis fin à une relation amicale ou ont déjà eu une dispute avec quelqu’un via un site de réseau social.


*Etude McAfee/Atomik Research réalisée en octobre 2012 sur un échantillon de 200 parents et 200 enfants (âgés de 13 à 17 ans) issus de 6 pays différents (Royaume-Uni, France, Allemagne, Espagne, Italie et Pays-Bas).




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants