Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Étude McAfee : 76 % des Français ont accru leurs activités en ligne en 2020 par commodité

janvier 2021 par McAfee

McAfee Corp. dévoile les conclusions de son rapport 2021 sur la sécurité des consommateurs. Il révèle que si le passage à une vie numérique a été provoqué par la pandémie, les consommateurs français prévoient de poursuivre sur cette voie. Parmi les activités figurant en tête de liste : les services bancaires en ligne (69 %), l’e-shopping (67 %) et les activités sociales telles que les vidéo-conférences et les réseaux sociaux… (55 %). Avec ces nouvelles habitudes, les consommateurs sont potentiellement exposés à davantage de cybermenaces. Notamment, trois Français sur cinq (61 %) se disent préoccupés par les cyber-risques actuels et près de la moitié des répondants (49 %) n’a pas confiance dans sa capacité à prévenir une cyberattaque.

Alors que les consommateurs continuent à s’adapter à leurs nouveaux univers numériques et à les adopter, les cybercriminels cherchent à en tirer profit. Plus les personnes passent de temps en ligne à interagir avec diverses applications et services, plus ils sont exposés aux risques et à des menaces telles que les attaques de phishing ou la fraude. Les consommateurs en sont d’ailleurs préoccupés : McAfee a constaté que 67 % des personnes interrogées en France admettent être les plus inquiètes du vol de leurs données financières et 64 % craignent que leurs informations personnelles, telles que leur date de naissance ou leur adresse, soient piratées.

« La première étape pour se protéger est de réaliser que l’on a les moyens de rester en sécurité en ligne et de préserver son bien-être numérique », déclare Terry Hicks, Vice-président exécutif du département grand public de McAfee. « Il vaut mieux prévenir que guérir. On peut toujours travailler sur ses habitudes de sécurité en ligne, qu’il s’agisse des applications que l’on installe, des sites web sur lesquels nous cliquons ou des e-mails que l’on ouvre. Ce changement de mentalité et de comportement est nécessaire pour protéger ce que l’on estime le plus, à savoir sa vie privée et son identité, et apporter à tous la tranquillité d’esprit dont nous avons tant besoin ».

La priorité donnée au numérique principalement en raison de nouvelles habitudes d’achat

Les habitudes d’achat des consommateurs indiquent comment ils abordent leur nouvelle vie numérique : 66 % des personnes interrogées déclarent avoir acheté au moins un appareil connecté en 2020, tandis qu’une personne sur cinq en a acheté trois. Cependant, seuls 41 % ont pris des mesures en achetant des logiciels de sécurité, et près d’un Français sur trois (29 %) ne vérifie jamais si son logiciel de sécurité est à jour.

Par ailleurs, les consommateurs sont de plus en plus à l’aise avec le partage d’informations en ligne. Cela représente un risque important, d’autant plus que les services demandent souvent plusieurs points de contact. Le rapport de McAfee révèle notamment que 76 % des personnes interrogées ont commencé à utiliser des fonctionnalités conçues pour leur confort en 2020, telles que les notifications par SMS et par e-mail (40 %), le stockage et remplissage automatique des données de carte bancaire pour accélérer les paiements (30 %) et les transactions sans papier (30 %).

Outre le fait qu’ils ne prennent pas toujours les précautions de sécurité nécessaires, les consommateurs français admettent ne pas avoir vraiment pensé aux raisons pour lesquelles les pirates informatiques pourraient vouloir leurs données. En effet, plus de la moitié des répondants (51 %) n’ont jamais réfléchi à la valeur des données stockées et disponibles en ligne. Les pirates cherchent toujours des moyens d’exploiter leurs victimes à des fins de lucre, et l’identité d’une personne est précieuse et peut être revendue très chère. Cependant, près de 3 consommateurs sur 5 (60 %) affirment qu’ils seraient prêts à prendre des mesures pour les protéger si ces données pouvaient être échangées sous forme financière.

Les consommateurs disposent de moyens pour se protéger et protéger leurs proches :

• Utiliser l’authentification multiple pour vérifier l’authenticité des utilisateurs et ajouter un niveau de sécurité supplémentaire.
• Se connecter avec prudence. Si on doit effectuer des transactions sur une connexion Wi-Fi publique, utiliser un réseau privé virtuel (VPN) comme McAfee® Safe Connect.
• Naviguer avec une sécurité accrue en utilisant un outil comme McAfee WebAdvisor pour bloquer les logiciels malveillants et les sites de phishing si on clique sur un lien malveillant.
• Protéger son identité et ses informations personnelles importantes en utilisant McAfee Identity Theft Protection, qui aide également à récupérer ses informations si notre identité est compromise.


Méthodologie :
McAfee a chargé MSI-ACI de mener un questionnaire en ligne auprès de 1 003 adultes de plus de 18 ans en France entre le 11 et le 23 décembre 2020.

Ce communiqué de presse ne contient que des données provenant de l’enquête française. Des enquêtes supplémentaires ont été menées aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne, en Australie, à Singapour, en Inde et en Indonésie. Les données pour ces régions peuvent être demandées via le contact média ci-dessous.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants