Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Étude : Les pirates en herbe français privilégient les comptes Facebook et délaissent d’autres cibles « tendancielles »

septembre 2020 par nordvpn.com

Pirater un compte Facebook est le sujet le plus recherché par les pirates en herbe. Le confinement a favorisé l’apparition de nouveaux passe-temps - la tristement célèbre plateforme de réseaux sociaux TikTok recensait ainsi de nombreuses publications associées au dressage de chiens, brioches à la cannelle ou d’autres défis de danse en printemps. Toutefois, certains internautes ont opté pour certains passe-temps plus « particuliers ».

Les recherches sur Google liées au mot-clé « comment pirater » ont augmenté en avril 2020. Les experts de NordVPN ont ainsi analysé en détails ce que ces internautes souhaitaient pirater. Les résultats de cette enquête ? Un record de 78 % des Français intéressés par le piratage en ligne faisait référence au savoir-faire pour compromettre le compte Facebook d’un autre utilisateur. La France fait partie des leaders mondiaux, en quatrième position du classement, avec des volumes de recherche inquiétants (9 %) associés à « comment pirater Facebook ».

Fait intéressant, lorsque les chercheurs ont analysé les termes de recherche mensuels à travers le monde et ont identifié, en moyenne, 171490 recherches Google concernant des méthodes de piratage, ceux-ci ont découvert que la France domine le classement relatif au domaine du piratage de Facebook. Si l’Inde, leader mondial du hacking, et les États-Unis sont caractérisés par une deuxième position, ces pays ne récoltaient que 50 % des recherches attribuées au piratage de Facebook. En effet, la France recense 78 % de hackers ciblant la plateforme de réseaux sociaux la plus populaire au monde.

Volume de recherches sur Google recensées en France concernant des méthodes de piratage. Période : du 13 juillet - 13 août 2020

« Ces résultats obtenus ne désignent pas des niveaux de menaces plus élevés en France pour les utilisateurs français de Facebook, mais confirment que la majorité des internautes souhaitant devenir des hackers débuteraient par le piratage du compte d’un autre utilisateur » déclare Daniel Markuson, expert en confidentialité numérique chez NordVPN.
Par ailleurs, celui-ci ajoute une autre information inquiétante : « Facebook est le réseau social le plus populaire pour accéder à des sites tiers. Voilà pourquoi, selon l’indice des prix constatés sur le Dark Web, les comptes Facebook piratés se vendent 75 $. Lorsqu’ils sont obtenus par un cybercriminel, ces comptes Facebook peuvent donner accès à des profils Instagram, des sites e-commerce associés à des données bancaires et plus encore ». Les autres recherches « comment pirater » en France ciblaient le Wi-Fi (14 %) et Gmail (7 %).

Comment protéger vos données

« Les internautes peuvent penser qu’ils n’évoquent aucun intérêt pour les pirates. Toutefois, ces hackers méritent amplement leur considération – et ces analyses confirment cette information. Votre voisin peut-être un pirate informatique qui tente d’accéder à votre réseau Wi-Fi. Votre ex-partenaire peut essayer de contrôler vos comptes de réseaux sociaux. De même, un pirate informatique « caché dans l’ombre » saisira chaque opportunité pour vendre votre compte sur le Dark Web » déclare Daniel Markuson.

Les pirates informatiques sont doués pour trouver des informations, qu’il soit question de recherches sur Google ou sur le Dark Web. Toutefois, vous pouvez complexifier leurs tentatives de piratage en suivant quelques recommandations associées à la cybersécurité :
● Privilégiez des mots de passe uniques, complexes et exclusifs pour chaque compte. En cas de piratage, vos informations d’identification peuvent être comparées depuis d’autres services tels que des messageries électroniques ou des services bancaires en ligne. Pour vous aider lors de la création et mémorisation de vos mots de passe, utilisez un gestionnaire de mots de passe tel que NordPass. Cet outil génère des identifiants sécurisés et les stocke via un espace de stockage sécurisé. Cette solution s’applique également en cas de connexion depuis votre routeur Wi-Fi.
● Utilisez l’authentification à deux facteurs. Ainsi, l’accès à vos compte n’imposera plus un seul et unique mot de passe - les pirates devront également avoir accès à votre téléphone ou à votre messagerie électronique.
● Évitez les réseaux Wi-Fi publics insuffisamment sécurisés. Si vous devez vous connecter à votre compte en ligne via un point d’accès à la fiabilité discutable, utilisez un VPN tel que NordVPN pour profiter d’une connexion privée. Un VPN chiffre chaque donnée échangée entre votre équipement et les serveurs Internet. Ainsi, aucun internaute malveillant ne peut intercepter ces informations.


Méthodologie : les chercheurs de NordVPN ont utilisé des outils analytiques pour identifier les recherches effectuées via Google en étudiant certains mots-clé tels que "pirater". Outre plusieurs tendances mondiales, ces volumes de recherche ont également été analysés depuis chaque pays. Ces études ont été basées sur des volumes de recherche lors d’une période de 30 jours.
Période : du 13 juillet au 13 août 2020.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants