Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Index Intelligent Technology 2018 d’Insight : plus de la moitié des chefs d’entreprises n’augmentent pas leur budget informatique

novembre 2018 par Insight

Le rôle de l’informatique au sein des entreprises a changé. L’IT est désormais au cœur des opérations, du business model et des relations client. L’étude Index Intelligent Technology 2018 d’Insight révèle que malgré cette évolution, 84% des chefs d’entreprises français admettent être préoccupés par la capacité de leur entreprise à adopter de nouvelles technologies. Parmi les répondants, près de la moitié (45%) n’ont pas augmenté leur budget IT depuis 2017.

Près de 50% (48%) des décideurs informatiques admettent que leur département a des difficultés à s’adapter au rôle grandissant de l’IT. En France, la situation est meilleure qu’en Angleterre avec 58% des départements IT qui ont reçu une augmentation de budget en 2018 contre 41% mais c’est encore insuffisant. Cela nous amène à la question suivante : les chefs d’entreprises considèrent-ils les investissements IT comme une priorité de l’entreprise ou comme un frein à leur développement ?

« Les chefs d’entreprises doivent reconnaître que les investissements dans les technologies qui visent à améliorer les opérations internes et les process sont aussi importants que les investissements qu’ils réalisent pour améliorer l’expérience client. Sans les ressources adéquates pour soutenir les responsabilités grandissantes de l’IT, cette fonction devient un fardeau pour l’entreprise plus qu’un facteur de différenciation pour l’avantage compétitif.

« Lorsqu’une expérience client fluide n’est pas suivi d’un service efficace, les entreprises risque de délivrer une prestation moyenne. Cela veut dire que même les industries et les entreprises qui sont traditionnellement réticentes à suivre la tendance de la digitalisation doivent repenser leur approche au risque de rater les opportunités de croissance future », déclare Daniel Gonzalez, directeur des Alliances et des Solutions au sein d’Insight France.

Le Cloud est perçu comme essentiel pour la transformation de l’entreprise Pour effectuer leur transformation, les entreprises doivent adopter de nouvelles technologies puissantes qui permettent aux employés d’être plus flexibles et qui créent de la valeur à partir d’innovations telles que l’intelligence artificielle et le Machine Learning. Une majeure partie des entreprises (62%) ont conscience que le cloud leur permet de le faire plus rapidement et pour un coût inférieur à celui de l’installation sur-site. Le Cloud est perçu comme étant essentiel à la croissance de l’entreprise.

Jusqu’à présent, le software as a service est le service cloud le plus utilisé pour 69% des répondants, suivi par la security as a service (62%) et l’infrastructure as a service (59%).

Pour ce qui est des bénéfices, plus de la moitié (74%) soulignent la flexibilité et la collaborativité de l’environnement IT comme étant le bénéfice majeur du cloud. Les répondants citent ensuite le meilleur accès en mobilité (63%) et la sécurité des données (50%).

Les budgets doivent augmenter pour traduire le rôle essentiel de l’IT

Si les avantages de l’augmentation des dépenses informatiques et en particulier des investissements dans les services cloud sont évidents, il est possible d’en faire plus en ce qui concerne le rôle du département informatique au sein de l’entreprise.

Les principaux domaines dans lesquels les chefs d’entreprise estiment que leur budget de dépenses technologiques devrait augmenter sont la sécurité (64%), le cloud (56%), la gestion de la relation client (48%) et le mobile (24%).

M. Daniel Gonzalez ajoute : "Pour qu’une entreprise puisse tirer pleinement parti des avantages des services informatiques modernes, les chefs d’entreprise doivent prendre conscience du fait que l’informatique n’est pas un centre de coûts, mais un centre d’innovation. Les budgets informatiques ne doivent pas être considérés comme un fardeau, mais comme l’occasion d’entrer dans l’ère numérique et d’y prospérer."




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants