Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Étude IBM : Les dirigeants de C-Suite déclarent que l’approche qui consiste à n’avoir qu’un seul fournisseur de Cloud n’est plus d’actualité

octobre 2021 par IBM

Selon les résultats de la nouvelle étude mondiale d’IBM sur la transformation du Cloud, les besoins des entreprises ont radicalement changé, puisqu’en France, 30% des personnes interrogées ont déclaré utiliser plusieurs Clouds privés et publics en 2021, contre 23% en 2019 – faisant du Cloud hybride l’architecture informatique dominante.

L’étude mondiale, menée par l’IBM Institute for Business Value (IBV) en coopération avec Oxford Economics, a interrogé près de 7 200 cadres dirigeants dans 28 secteurs d’activité et 47 pays. Les résultats indiquent que le marché du Cloud est entré dans l’ère hybride et multicloud et que les préoccupations concernant la dépendance à l’égard des fournisseurs, la sécurité, la conformité et l’interopérabilité restent primordiales. Les résultats de l’étude sont les suivants :

Les cybermenaces atteignent un niveau record

• La complexité de l’infrastructure crée des failles que les cybercriminels exploitent.
• Pourtant, étonnamment, près de la moitié (47%) des personnes interrogées en France n’ont pas indiqué que l’amélioration de la cybersécurité et la réduction des risques de sécurité faisaient partie de leurs investissements commerciaux et informatiques les plus importants.
• 53 % des personnes interrogées en France ont déclaré que les problèmes de sécurité constituaient un obstacle important à l’amélioration des performances de l’entreprise dans certaines, la plupart ou toutes les parties de leurs environnements.
• Dans le même temps, 83% des personnes interrogées en France ont déclaré que l’intégration de la sécurité des données dans l’ensemble de l’architecture Cloud est importante ou extrêmement importante, dans la plupart des cas, pour la réussite des initiatives numériques.
• De plus, 68 % des personnes interrogées en France ont déclaré que le manque d’interopérabilité entre les Clouds constitue un obstacle important à l’amélioration des performances de l’entreprise dans certaines, la plupart ou toutes les parties de leurs environnements Cloud.
• Enfin, 86 % des personnes interrogées en France ont déclaré que la capacité à gérer les opérations Cloud dans les environnements publics, privés et legacy à partir d’un seul et même écran était importante ou extrêmement importante pour le succès de leurs initiatives numériques.

Les entreprises dénoncent la dépendance à l’égard des fournisseurs

• Près de 79% des personnes interrogées en France ont déclaré que le fait que les applications soient entièrement transférables et qu’elles ne soient pas liées à un fournisseur est important ou extrêmement important pour le succès de leurs initiatives numériques.
• Près de 66 % des personnes interrogées en France ont déclaré que la dépendance à l’égard des fournisseurs constituait un obstacle important à l’amélioration des performances de l’entreprise dans la plupart ou la totalité de leurs environnements Cloud.

L’adoption du Cloud public évolue vers les Clouds sectoriels

• Près de 70 % des personnes interrogées au niveau mondial dans les secteurs public et des services financiers ont cité la conformité réglementaire liée à l’industrie comme un obstacle aux performances commerciales de leurs environnements.

« Au début de leur transition vers le Cloud, de nombreuses entreprises se sont essayées à plusieurs Clouds différents, ce qui a créé une complexité et des éléments déconnectés, les exposant potentiellement à des menaces de sécurité majeures », a déclaré Howard Boville, responsable d’IBM Cloud Platform. « Les conclusions d’aujourd’hui réitèrent que les outils de sécurité, de gouvernance et de conformité doivent s’exécuter sur plusieurs Clouds et être intégrés dès le départ dans les architectures Cloud hybride pour que les transformations numériques soient réussies. »

L’étude a révélé que les entreprises doivent évaluer la manière dont elles utilisent le Cloud en termes d’adoption, de vélocité, de migration, de vitesse et d’opportunité de réduction des coûts. D’autres recommandations incluent :

• Concentrez-vous sur la sécurité et la confidentialité - déterminez où résident vos applications critiques et examinez minutieusement qui et ce qui y a accès. Vérifiez régulièrement que les contrôles de sécurité et les politiques de confidentialité sont respectés, mais également que les actifs mal configurés et les vulnérabilités logicielles sont rapidement corrigés.
• Demandez-vous quelles applications devraient être migrées dans le Cloud - faites l’inventaire de l’environnement informatique pour déterminer avec succès quels environnements et applications auront le plus de valeur dans le Cloud et lesquels sont les mieux adaptés pour rester en local.
• Faites travailler les données pour vous - analysez les applications à l’aide d’outils et de meilleures pratiques axés sur l’IA pour déterminer où et comment les placer au bon endroit pour la bonne raison.
• Définissez une approche tactique - faites les choix technologiques pertinents, tels que la meilleure approche pour moderniser des applications et gérez dès le début des questions importantes comme la sécurité, la gouvernance et la reprise après sinistre.
• Identifiez la meilleure équipe - choisissez une équipe pluridisciplinaire dont l’objectif sera de repenser la façon dont votre entreprise crée de la valeur pour ses clients.

Autres conclusions du rapport 2021 :
• Par secteur d’activité : Les personnes interrogées au niveau mondial dans les secteurs réglementés, à savoir le secteur public (85 %) et les services financiers (80 %), ont indiqué que la capacité des outils de gouvernance et de conformité à fonctionner sur plusieurs Clouds était importante pour la réussite de l’initiative numérique.
• Par secteur d’activité : Seulement 1 % des personnes interrogées au niveau mondial dans les secteurs de l’électronique, de l’assurance, de la fabrication, des télécoms, des transports et des voyages, ont déclaré utiliser un seul Cloud privé ou public en 2021.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants