Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Fujitsu : Vers une cohésion entre les DSI et les dirigeants français en matière de transformation digitale

octobre 2020 par Fujitsu

La Covid-19 n’a pas seulement accéléré le rythme et la priorité de la transformation digitale, elle en a également redéfini les fondements. À l’heure où les dirigeants doivent se souder pour surmonter cette crise sans précédent, un rapport mandaté par Fujitsu « People-Powered Technology : the CIO and Organisational Transformation », révèle le regard des différents décideurs quant à la digitalisation de leur entreprise. Il en résulte notamment un certain consensus entre les DSI et les C-suite dans la volonté commune de mettre en place des programmes efficaces de transformation digitale.

DSI et C-suite face à la transformation digitale : des facteurs de cohésion Il ne fait aucun doute que la transformation digitale est considérée comme un investissement majeur. Au niveau mondial, les trois quarts des DSI et l’ensemble des C-suite estiment que la Covid-19 a participé à démontrer que la transformation digitale est essentielle à la pérennité des entreprises. De la même manière, en France, 70% des DSI et 64% des C-suite affirment que la Covid-19 a fondamentalement changé leur approche vis-à-vis de la transformation digitale.

Cette convergence des opinions est de nouveau constatée au niveau de la perception des progrès réalisés jusqu’à présent. En effet, un tiers (32%) des C-suite estime que leur entreprise a d’ores et déjà accompli sa transformation digitale, ce ressenti se retrouve auprès de 28% des DSI français. Ces chiffres montrent néanmoins qu’il reste encore du chemin à parcourir.

D’ailleurs, 39% des DSI et des C-suite interrogés admettent avoir besoin d’être accompagnés pour définir leurs priorités en matière de transformation digitale.

Pour accomplir cette transformation, le poids de l’investissement pousse les entreprises à faire appel à des partenaires stratégiques. En effet, les DSI (67%) et les C-suite (63 %) déclarent qu’ils ne pourraient pas réussir cette transformation sans accompagnement. De la même manière, les deux acteurs estiment que travailler avec un partenaire a renforcé leur confiance, réduisant ainsi leurs craintes de ne pas mener à bien cette digitalisation (61% chez les DSI et 67% chez les C-suite).

Dans cette continuité, DSI (83%) et C-suite (77%) sont plus enclins à penser qu’il peut y avoir des avantages à faire appel à l’expérience externe afin d’optimiser les compétences internes.

Nombreuses sont les entreprises à faire appel aux startups qu’elles incubent afin de mener à bien leur transformation digitale. Ainsi, 52% des C-suite estiment que le recours aux start-ups est primordial (48% des DSI) pour mener à bien cette mutation.

« Ces cinq derniers mois ont été marqué par le fort impact de la Covid-19 sur les entreprises. L’un des plus important, et qui n’est pas des moindres, est lié à la volonté des entreprises de se digitaliser à un rythme soutenu, essentiel pour les clients, les consommateurs et les collaborateurs. Pourtant, alors que la confiance devrait être instaurée dans la collaboration DSI / C-suite, il semblerait que le plus grand défi se situe en interne autour de la meilleure façon d’opérer ce changement. Si leurs avis peuvent parfois diverger sur la meilleure façon d’atteindre cette apogée digitale, il est clair que les DSI et les dirigeants d’entreprise, ont besoin d’un accompagnement externe pour y parvenir. Pour que les organisations puissent réellement relever les défis commerciaux induits par la crise actuelle, les dirigeants doivent se réorienter et se fixer des objectifs communs, l’avenir même de l’entreprise en dépend », déclare Benjamin Revcolevschi, Directeur Général Fujitsu France.

Le facteur humain, un incontournable de la transformation digitale

La volonté de travailler de concert est très présente : 96% DSI et 74% C-suite ont déclaré que la collaboration était essentielle à une transformation digitale efficace.

Si l’expérience collaborateurs est l’une des principales raisons de la transformation digitale , ils sont également considérés comme un obstacle à sa réalisation ; 41% des entreprises sondées citent les collaborateurs comme un frein à la transformation digitale. Elle est d’ailleurs moins perçue comme une question de technologie que de capacité à gérer le changement (59% DSI et 69% C-suite).

Néanmoins, les DSI (22%) sont moins prédisposés (C-suite : 39%) à penser que le déploiement de la transformation digitale ne peut être menée à bien que si la technologie et le management sont en parfaite corrélation.


Méthodologie
L’enquête a été administrée en ligne en juin et juillet 2020 auprès de 750 DSI (35%) et C-suite (65% - PDG, directeurs généraux, directeurs R&D, directeurs financiers et directeurs de l’exploitation), réparties de manière égale entre l’Espagne, la France, le Portugal, les Pays-Bas et la Belgique. L’étude a été menée par Vitreous World.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants