Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude DPO et RGPD : Les clés pour être un parfait DPO

septembre 2020 par Grégoire Hanquier, Directeur Juridique chez Data Legal Drive

Selon une récente étude de l’AFPA, (l’Agence pour la formation professionnelle des adultes), réalisée en 2020, « 44% des DPO estiment avoir encore des difficultés de compréhension du RGPD et 22% (même si ce chiffre est en baisse) estiment "être très loin de maîtriser le cadre légal et l’environnement du RGPD »

Selon Grégoire Hanquier, Directeur Juridique chez Data Legal Drive : « Rien d’étonnant à ce constat, la matière RGPD est loin d’être la plus facile à appréhender tant ses impacts touchent de manière transversale des métiers de l’entreprise. Mais on peut noter à l’inverse que 78% des DPO maîtriseraient de bout en bout l’articulation des 99 articles du RGPD ! »

« La structuration du métier de DPO s’accompagne quotidiennement par une veille constante, des échanges et partages d’expériences et par un logiciel métier solide capable de s’inscrire rapidement dans le métier du DPO, puisqu’il est pensé par des professionnels du RGPD. » ajoute-t-il.

« A noter que 16% des DPO sont certifiés sur la base du référentiel de la CNIL »

Grégoire Hanquier précise que « C’est trop peu. Les chefs d’entreprise doivent pouvoir déléguer en toute confiance à des professionnels reconnus capables de réussir rapidement et efficacement à faire vivre le RGPD dans toutes les strates l’entreprise. Recruter des talents ayant de l’appétence pour la Privacy, oui (et ils sont nombreux à se bousculer au portillon), recruter des talents dont les compétences et le savoir-faire ont été vérifiés suivant le référentiel CNIL est la première sécurité pour réussir sa transformation à l’aune du RGPD. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants