Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude CyberArk : 48 % des consommateurs français font confiance aux commerçants pour la sécurité de leurs achats de Noël en ligne

novembre 2020 par CyberArk

Comme ce fût le cas pour l’ensemble de l’année 2020, cette saison d’achats de Noël est atypique – le secteur de l’e-commerce a pris une toute autre dimension en réponse aux nouvelles habitudes d’achat des consommateurs qui s’adaptent aux confinements et restrictions sanitaires.

Pour comprendre l’état d’esprit des consommateurs, CyberArk a récemment mené une étude auprès de 2000 répondants à travers le monde pour déterminer comment la pandémie pouvait impacter cette période des achats de noël et les conséquences qui en découlent pour la cybersécurité. Le gouvernement et les commerçants français cherchent un terrain d’entente pour la réouverture des commerces ce samedi 28 novembre et le report du Black Friday au 4 décembre ; un contexte délicat, source de polémiques et qui comme chaque année, reste une opportunité pour les attaques de phishing. Malgré cette situation, 60 % des répondants français à cette étude se disent prêts à profiter des opportunités commerciales de la période pour acheter leurs cadeaux. Si les réunions de famille restent encore incertaines pour les fêtes cette année, la tradition des cadeaux de Noël ne le sera pas. La Poste a d’ailleurs annoncé que plus de 100 millions de colissimos sont attendus. Cela représente une hausse de 30 % de plus que l’année dernière à la même période. Elle s’attend également à des pics pouvant atteindre les 4 millions de colis par jour au mois de décembre, contre 3,1 millions en décembre 2019, et ce seulement dans l’hexagone. Une part importante de ces colis devrait émaner d’achats en ligne, soit autant d’opportunités pour les cybercriminels de perpétrer leurs attaques.

Confiance et prudence

L’étude révèle que 48 % des consommateurs français ont plutôt confiance dans la capacité des e-commerçants à sécuriser leurs transactions et leur confidentialité. En outre, 54 % des répondants hexagonaux sont ouverts à l’idée de se rendre sur des plateformes en ligne qu’ils ne connaissent pas, afin d’obtenir le cadeau parfait, ce qui peut constituer des risques en fonction des sites. De manière générale, les français restent prudents et 56 % déclarent ne pas sauvegarder leurs informations de carte de crédit sur leurs terminaux. Malheureusement, la moindre faille dans le parcours d’achat, même infime, est susceptible d’ouvrir la voie aux cybercriminels. 32 % des répondants admettent utiliser leurs appareils professionnels pour faire des achats en ligne, tandis que 13 % autorisent les membres de leur foyer à utiliser ces mêmes appareils pour le faire. Au-delà du risque individuel et des conséquences directes, à la fois sur l’appareil et les informations personnelles, ces comportements hybrides menacent la sécurité de l’entreprise. Un identifiant compromis sur l’ordinateur portable d’un employé suffit en effet pour causer de potentiels préjudices et des perturbations coûteuses à l’entreprise.

Plus les offres promotionnelles en ligne durent, plus les cybercriminels disposent de temps pour inciter les consommateurs à cliquer sur des liens frauduleux dans des e-mails de phishing aux thèmes proches de leurs préoccupations actuelles. L’année 2020 nous a confrontés à une foule de scénarios et de défis imprévus, dont certains menacent la sécurité et la confidentialité en ligne. Il est important de pas laisser les achats de Noël en faire partie.


Méthodologie
L’enquête « Holiday Shopping Security Survey, 2020 » de CyberArk a été menée en octobre 2020 par un institut d’étude indépendant, auprès de 2 000 consommateurs aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants