Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Étude Cisco “Consumer Privacy” : Renforcer la confiance des consommateurs grâce à la transparence et le contrôle

octobre 2021 par Cisco

Cisco dévoile son enquête 2021 sur la protection de la vie privée des consommateurs, explorant les mesures prises par les individus pour protéger leur vie privée, l’impact des réglementations en matière de protection de la vie privée, ainsi que leurs attitudes à l’égard de l’utilisation des informations liées aux pandémies et de l’utilisation émergente de leurs informations personnelles dans le processus décisionnel de l’intelligence artificielle (IA).

Voici quelques informations clés de l’enquête, provenant des données mondiales et françaises :

• Les consommateurs veulent que les entreprises fassent preuve de transparence et de contrôle quant à leur gestion des données. Dans le monde, près de la moitié (46 %) des personnes interrogées estiment qu’elles ne sont pas en mesure de protéger leurs données personnelles aujourd’hui, et la principale raison invoquée est que les entreprises ne sont pas claires quant à l’utilisation qu’elles font de ces données. D’ailleurs, en France, 23 % des personnes interrogées ont déjà demandé des renseignements sur leurs données à des organisations et 17 % ont demandé la modification ou la suppression de ces données.

• La perception des lois sur la protection de la vie privée est mitigée en France. 51 % des Français interrogés estiment que les lois sur la protection de la vie privée du pays ont un impact positif et 47 % estiment qu’elles n’ont pas vraiment d’impact.

• Malgré la pandémie en cours, la plupart des consommateurs dans le monde (62 %) ne souhaitent pas ou peu de réduction concernant la protection de la vie privée. Pour autant en France, 50 % sont d’accord pour que les employeurs exigent la vaccination afin d’accéder au lieu de travail contre 22 % qui n’ont pas d’avis et 28 % qui sont contre.

• La plupart des personnes interrogées estiment que les organisations ne doivent utiliser l’IA que de manière éthique, et 56 % sont très préoccupés par son utilisation actuelle. D’ailleurs en France, 55 % n’ont pas confiance en l’IA.

Cette étude démontre que la protection de la vie privée reste une priorité pour les consommateurs, et que les organisations doivent faire leur part pour protéger les données personnelles et renforcer la confiance des consommateurs. À cet effet, Cisco propose quelques recommandations aux organisations :

• Communiquer clairement sur la façon dont sont utilisées les données des clients pour répondre aux préoccupations des consommateurs.
• Sensibiliser les consommateurs aux réglementations du pays en matière de protection de la vie privée pour accroître leur confiance quant aux stratégies de gestion des données.
• Élaborer des politiques de retour au bureau qui offrent un environnement de travail sûr tout en protégeant et en respectant les droits individuels et la vie privée.
• Établir une gouvernance éthique, notamment sur les programmes d’IA, et être transparents sur la manière dont est utilisée la prise de décision automatisée.

“La protection de la vie privée est une question essentielle pour les consommateurs du monde entier” explique Laurent Degré, Président de Cisco France. “Les entreprises ont tout intérêt à instaurer un cadre transparent et de confiance quant à l’utilisation des données personnelles de leurs clients au risque sinon de les voir partir. En effet, selon l’étude 2021 de Cisco, Consumer Privacy, près d’un tiers des personnes sont devenues “Privacy Actives", c’est-à-dire qu’elles ont changé d’entreprise ou de fournisseur en raison de leurs pratiques en matière de données.”

Grâce aux données provenant de cette enquête, Cisco propose New Trust Standard, une norme de confiance qui établit les éléments nécessaires aux organisations pour gagner, maintenir et accroître la confiance des clients :

• Architecture Zero-Trust : Éliminer les attaquants en remettant en question les hypothèses et en vérifiant chaque connexion, à partir de chaque appareil, à chaque instant.
• Chaîne d’approvisionnement de confiance : Connaître chaque composant, son mode de fabrication et son parcours, tout en collaborant étroitement avec les fournisseurs pour limiter les risques.
• Droits des données : Garder une longueur d’avance sur l’évolution des attentes des clients et des réglementations gouvernementales.
• Transparence : Être clair sur les données collectées et la façon dont elles sont utilisées ; être ouvert sur les incidents et les problèmes au fur et à mesure qu’ils se produisent ; et rendre public ce qui est fait pour y remédier.
• Certifications et conformité réglementaire : Démontrer son engagement envers les clients en obtenant des certifications de confiance attribuées par des auditeurs tiers indépendants.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants