Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Bitglass BYOD 2018 : Plus de la moitié des entreprises constatent une hausse des menaces mobiles

novembre 2018 par Bitglass

Bitglass dévoile les résultats de son étude BYOD Security Report 2018. Elle a été menée auprès de 400 experts en informatique et dresse un état de l’art du BYOD et de la sécurité mobile au sein de leurs entreprises.

Selon l’étude, 85% des entreprises adoptent une politique de BYOD. Il est intéressant de noter que de nombreuses organisations permettent même à des sous-traitants, des partenaires, des clients et des fournisseurs d’accéder aux données de l’entreprise à partir de leurs appareils personnels. Au milieu de cette frénésie pour le BYOD, plus de la moitié des personnes interrogées estiment que le volume des menaces sur les appareils mobiles a augmenté au cours des douze derniers mois.

« Si la plupart des entreprises estiment que les appareils mobiles sont plus que jamais ciblés, les résultats de l’étude montrent que beaucoup n’ont toujours pas mis en œuvre les outils de base nécessaires pour sécuriser les données au sein des environnements BYOD », déclare Rich Campagna, CMO de Bitglass. « Les entreprises doivent chercher à tirer le meilleur parti de la myriade d’avantages qu’offre le BYOD. Mais elles doivent se doter d’une solution complète et en temps réel si elles veulent y parvenir de manière sécurisée. »

Principaux résultats de l’étude

● Les entreprises qui ont adopté le BYOD donnent l’accès à leurs données aux employés (76%), aux sous-traitants (27%), aux partenaires (25%), aux clients (22%) et aux fournisseurs (19%).
● 51% des personnes interrogées jugent que le nombre de menaces visant les équipements mobiles a augmenté au cours de l’année écoulée. Pour autant, seulement 30% des entreprises estiment se protéger correctement contre les logiciels malveillants présents sur les appareils personnels et mobiles.
● Pour 30% des entreprises, les problèmes de sécurité représentent le principal frein à l’adoption du BYOD. Parmi leurs principales inquiétudes, elles craignent la fuite des données (61%), l’accès non autorisé aux données (53%) et l’incapacité à contrôler les téléchargements (53%).
● 1 entreprise sur 5 manque de visibilité sur les applications mobiles natives les plus basiques (comme le courrier électronique) présentes sur les équipements personnels.
● Seulement 56% des entreprises peuvent avoir recours à des fonctionnalités clés comme l’effacement de données à distance pour supprimer les données sensibles sur les points d’accès.

Méthodologie
Bitglass s’est associé à une communauté de cybersécurité intersectorielle pour mener son enquête auprès de 400 spécialistes IT sur la situation de la sécurité du BYOD au sein de leurs entreprises.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants