Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude 5G : La moitié des opérateurs ne disposent pas des connaissances et outils nécessaires leur permettant de détecter et corriger les vulnérabilités de sécurité

juillet 2021 par Trend Micro Incorporated et GSMA Intelligence

Trend Micro Incorporated et GSMA Intelligence présentent les résultats d’une nouvelle étude soulignant la nécessité de développer des partenariats industriels afin de compléter l’offre des opérateurs mobiles en matière de sécurité.

À l’ère de la 5G, et dans un paysage numérique en pleine mutation, les opérateurs semblent avoir de réels bénéfices à tirer en optant pour des collaborations technologiques permettant de renforcer la sécurité des réseaux privés.

Selon l’étude ‘Securing 5G Era Private networks’, 68% des opérateurs commercialisent des réseaux sans fil privés et les 32% restant prévoient de le faire d’ici 2025. Près de la moitié d’entre eux (45%) considèrent qu’il est extrêmement important d’investir dans la sécurité pour atteindre les objectifs de revenus fixés à long terme par l’entreprise. C’est pourquoi 77% envisagent d’intégrer la sécurité dans le cadre de leurs offres de réseaux privés.

« Cette étude révèle une décorrélation dans la façon dont les opérateurs perçoivent la sécurité », commente Renaud Bidou, Directeur Technique Europe du Sud chez Trend Micro. « Ayant conscience des risques, ils ont une réelle volonté de répondre aux préoccupations de leurs clients en matière de sécurité. Cependant, certains tentent d’y répondre sans recourir à des experts ou des fournisseurs spécialistes de la sécurité. C’est comme si vous demandiez à un plombier de réparer une panne d’électricité : il pourra poser un diagnostic, mais ne sera pas forcément équipé pour résoudre le problème. Souhaitant toutefois combler cette lacune, les opérateurs cherchent à saisir les opportunités qui s’offrent à eux en matière de sécurité. »

Parmi les principales tendances se dégageant de l’étude :
• 51% des opérateurs considèrent que l’edge computing (Multi-Access Edge Computing, ou MEC) est un élément clé de leur stratégie d’entreprise dans un avenir proche
• Seuls 18% sécurisent actuellement leurs endpoints ou leur réseau périphérique
• 48% évoquent un manque de connaissances ou d’outils adéquats pour découvrir les vulnérabilités liés à la 5G
• 39% disposent d’un nombre limité d’experts en sécurité
• 41% font face aux vulnérabilités liées à la virtualisation de leur réseau

A l’ère de la 5G, le rôle tenu par les opérateurs en matière de sécurisation des réseaux privés est particulièrement important. Les nouvelles technologies adoptées par les entreprises dans le cadre de leur transformation numérique (5G, edge computing, Cloud computing, réseaux sans fil privés, IoT) constitueront en effet de nouveaux vecteurs de menaces. Bien placés pour y faire face, les opérateurs pourront ainsi tirer ainsi parti de l’accompagnement qu’ils pourront proposer à leurs clients. Pour ce faire, ils auront besoin d’élargir leurs compétences ou de s’associer à des fournisseurs IT, Cloud ou sécurité spécialisés, capables de compléter leurs offres et leur expertise.

« En tant que plateforme de sécurité partenaire de fournisseurs de services 5G B2B, Trend Micro a une parfaite compréhension des besoins des clients et constitue un allié de choix pour répondre aux attentes de ces derniers »,conclut Renaud Bidou.


Méthodologie de l’étude.
Cette étude repose sur deux enquêtes GSMA Intelligence :
• ‘GSMA Intelligence Operators in Focus 2021’ réalisée auprès de 100 décideurs au sein d’opérateurs du monde entier pour comprendre leur point de vue sur les opportunités business des entreprises.
• ‘GSMA Intelligence Enterprise in Focus 2020’ réalisée auprès de 2 873 entreprises couvrant 8 secteurs d’activité à travers 18 pays.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants