Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Eric Fries, Président d’Allentis : nous sommes présents sur toute la chaine d’analyse de flux de données !

octobre 2020 par Marc Jacob

A l’occasion de la 20ème édition des Assises de la Sécurité, Allentis présentera la dernière version de sa sonde de détection de menaces Qe-Secure en cours de qualification élémentaire à l’ANSSI, ainsi que l’ensemble de sa gamme de solutions, comme TAP, son approche de couplage analytics / détection… Eric Fries, Président d’Allentis, estime que la particularité de son offre est d’être présente sur toute la chaine d’analyse de flux de données.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Eric Fries : Nous allons présenter la dernière version de notre sonde de détection de menaces Qe-Secure en cours de qualification élémentaire à l’ANSSI, ainsi que la chaine de détection complète que nous fournissons ; équipements TAP de réplication de trafic, agrégateurs de flux et sondes.

Nous présenterons également notre approche de couplage analytics / détection. Une des caractéristiques de notre offre est en effet d’apporter, au-delà de la détection, des moyens de production d’indicateurs analytics. Concernant les analytics nous proposons notre gamme Qe-Streams orientée analyse nord-sud, et Extrahop sur les besoins d’expertise est-ouest. Nous distribuons Extrahop Reveal(x) que nous avons introduit en France en 2015 et dont nous sommes le spécialiste sur le marché français. C’est la solution d’analytics la plus puissante du marché et qui offre la particularité d’apporter à la fois des capacités en détection cyber et en mesure de performances.

GS Mag : Quel va être le thème de votre conférence cette année ?

Eric Fries : Nous évoquerons la complexité accrue de la chaine de détection.

GS Mag : Face au Covid, quelles actions commerciales avez-vous menées pour aider vos clients ?

Eric Fries : Nous avons bénéficié d’un surcroit d’activité depuis le début de la période Covid. Cela est lié à de nombreux facteurs dont certains nous échappent, mais en résumé ; forte augmentation du trafic sur certains datacenter avec l’extension du télétravail, sous-dimensionnement de certains points d’entrée, multiplication des attaques cyber en particulier vers certains secteurs économiques.

Une telle demande impliquait une augmentation de nos ressources de support. Le support clients fourni par ALLENTIS était déjà réputée depuis plusieurs année pour être un des plus performant du marché, et nous avons encore amélioré cette prestation depuis mars 2020 en apportant des services d’expertise instantanée aux clients en crise sur leur infrastructure réseau et applications.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2020/2021 ?

Eric Fries : La particularité d’ALLENTIS est d’être présente sur toute la chaine d’analyse de flux de données, depuis la capture jusqu’à la concentration des flux et la production puis la restitution des évènements et des indicateurs analytiques. Cela a des impacts importants en matière de cycle de vie des produits.

En effet certains clients choisissent, pour des raisons de simplicité, de s’équiper entièrement chez nous. Dès lors nous gérons nous-mêmes les dépendances entre tous les composants de la chaine, avec la nécessité de pouvoir nous adapter à toutes les configurations de connectiques et de débits réseau. Ces paramètres sont en pleine évolution ; les connectiques, sans que l’on invente réellement rien de nouveau, se diversifient quant à leur usage. Et les débits augmentent avec le développement du 100G et du 400G en datacenter. Nous anticipons ces évolutions.

Un autre problème est celui de la dépendance à l’Asie pour l’approvisionnement de composants entrant dans la fabrication de certains de nos produits. Nous avons mené en 2020 des recherches de fournisseurs en France et en Allemagne sur des composants critiques pour arriver à la conclusion qu’il n’était plus possible de les sourcer en Europe ! Il y a une vraie perte de savoir-faire en Europe sur certains domaines en électronique et en micromécanique.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour cette année ?

Eric Fries : Pas de changement mais la poursuite de la stratégie menée ces dernières années ; dans le domaine de la sécurité nous travaillons en partenariat avec les grands intégrateurs du marché qui pour certains nous connaissaient de longue date pour les analytics de performance ; et nous privilégions la fourniture de la chaine technique complète.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Eric Fries : Bon courage pour protéger vos budgets ! C’est en effet, au-delà de l’efficacité des moyens déployés, leur principal souci …

Contact : info@allentis.eu et www.allentis.eu


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants