Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Equinix part à la conquête du Mexique à la suite du rachat de trois datacentres auprès d’Axtel pour 175 millions de dollars

octobre 2019 par Patrick LEBRETON

La plateforme Equinix s’étend sur de nouveaux marchés stratégiques à l’heure où les entreprises continuent de migrer leurs infrastructures vers la frontière numérique

Equinix fournisseur international d’interconnexions et de datacentres, annonce la signature d’un accord avec Axtel S.A.B. de C.V. (BMV : AXTELCPO) pour le rachat de trois de ses datacentres desservant les zones métropolitaines de Mexico et Monterrey. Le montant de l’opération s’élève à 175 millions de dollars en numéraire. Au cours des 12 mois précédant le 31 décembre 2018, ces 3 centres ont généré près de 21 millions de chiffre d’affaires, ainsi qu’une marge EBITDA dont l’impact sera bénéfique sur l’activité d’Equinix. L’opération devrait être finalisée au premier trimestre de l’exercice 2020, sous réserve des conditions de clôture habituelles et autres approbations réglementaires.

L’acquisition de ces trois centres situés dans deux zones métropolitaines stratégiques du Mexique s’inscrit dans le cadre de la vision de l’entreprise, qui consiste à étendre son leadership mondial sur des marchés attrayants et à fortes croissances. L’opération, qui fait suite aux rachats des hubs de trafic clés de Dallas (Infomart) et Miami (NAP of the Americas), renforcera la plateforme d’interconnexions mondiale d’Equinix en augmentant l’interconnexion entre l’Amérique du Nord, centrale et du Sud.

Le portefeuille de data centres International Business Exchange™ (IBX®) bénéficiera ainsi de plus de 10 600 mètres carrés d’espace d’hébergement d’infrastructures supplémentaire. Compte tenu de la capacité de ces trois sites, la transaction fera de l’entreprise un des plus grands fournisseurs de datacentres neutres au Mexique. Outre ses projets de développement en cours, la société a également investi plus de 500 millions de dollars en Amérique latine, au Brésil, en Colombie, et maintenant au Mexique.

Cette expansion permettra à Equinix de mieux aider les entreprises à abandonner leurs modèles traditionnels au profit de modèles numériques, en interconnectant les individus, lieux, services cloud et données essentiels à leurs activités. En outre, ces clients pourront s’appuyer sur une plateforme mondiale et étendue afin de traiter, stocker et distribuer davantage de données et d’applications sensibles aux temps de latence au plus près des utilisateurs finaux et des marchés locaux (c’est-à-dire à la « frontière numérique »).

Principaux faits de l’annonce

- Le Mexique est la 11e puissance économique de la planète et la 2e d’Amérique latine. La réforme des télécommunications menée en 2013 a offert à de nombreuses entreprises l’opportunité de s’implanter dans le pays, et a permis d’ouvrir la concurrence à des organismes privés. Ces nouvelles dispositions ont également favorisé le développement d’écosystèmes de fournisseurs de services et d’entreprises florissant au sein des datacentres neutres d’Equinix dans le monde entier. Pour ce dernier, la demande de la région en matière de services d’interconnexion et de datacentres restera non satisfaite si les besoins de bande passante et les exigences des utilisateurs finaux continuent de croître, comme prévu.

- Les deux datacentres desservant la zone métropolitaine de Mexico sont stratégiquement situés à Querétaro. Chacun de ces centres neutres possède une multitude de points d’entrée de câbles de fibre optique variés, et accueille actuellement 5 fournisseurs de services réseau.

- Le premier est un datacentre de 10 200 mètres carrés bruts disposant d’un espace d’hébergement d’infrastructures de 3 400 m². Il s’agit du tout premier centre d’Amérique latine doté d’un système de cogénération d’énergie, et est également certifié par l’ICREA (International Computer Room Experts Association).

- Le 2e centre dispose d’un espace d’hébergement d’infrastructures de 550 m² pour un total de 7 400 mètres carrés bruts. Cet établissement offrira à Equinix une opportunité d’étendre son espace d’hébergement d’infrastructures à 5 500 m².

- Le bâtiment de la région de Monterrey est un datacentre hyper connecté qui propose une passerelle de connectivité essentielle entre les États-Unis et le Mexique. Il possède plus de 1 100 m² d’espace d’hébergement d’infrastructures pour plus de 2 300 m² bruts. Ce centre neutre accueille 10 fournisseurs de services réseau.

- Equinix prévoit de proposer la structure Equinix Cloud Exchange™ (ECX Fabric™) sur l’ensemble de ces trois datacentres. ECX Fabric est un service à la demande d’interconnexion définie par logiciel qui permet à toute entreprise de connecter sa propre infrastructure distribuée à celle de n’importe quelle autre entreprise (y compris aux plus grands fournisseurs de services réseau et cloud) sur Platform Equinix.

- L’acquisition de ces trois datacentres permet à Equinix d’offrir une connectivité directe et sécurisée à toujours plus d’entreprises, afin de les aider à étendre leur couverture mondiale à de nouvelles régions ou sur des marchés existants. Selon la 2e édition du Global Interconnection Index, l’interconnexion s’affirme comme une composante essentielle de l’économie numérique. En offrant davantage de capacité à ses clients sur ces marchés clés, Equinix continue de leur offrir un soutien de poids dans l’extension de leurs opérations à la frontière numérique grâce à l’interconnexion entre individus, lieux, clouds et données.

- Près de 40 salariés et sous-traitants d’Axtel (principalement issus des équipes de production des sites rachetés) rejoindront Equinix.

- Equinix répond actuellement aux besoins de nombreuses entreprises mexicaines au sein de datacentres IBX situés hors du Mexique, à l’image de la Bourse du Mexique à New York, ou de fournisseurs de service réseau mexicains à Dallas. Une fois la transaction finalisée, Axtel deviendra à la fois un client et un partenaire marketing stratégique au Mexique, et conservera une participation minoritaire des trois sites.

- Aujourd’hui, l’entreprise exploite 200 datacentres IBX sur 53 marchés, et propose à ses clients une variété de solutions pour se connecter à des sociétés du monde entier sur Platform Equinix. Ce rachat, une fois finalisé, permettra à Equinix de multiplier par deux son nombre d’actifs.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants