Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Enquête Mondiale Ping Identity : la Pandémie a Fortement Accéléré les Investissements en Gestion des Identités et en Architectures Zero Trust

mars 2021 par Ping Identity

Le basculement vers le travail à distance causé par la pandémie mondiale a fortement accéléré les investissements des entreprises dans des solutions de sécurité Zero Trust et de gestion des identités et des accès, d’après une nouvelle enquête de Ping Identity.

Dans le cadre de l’enquête Ping Identity : Growth in Remote Work Fuels Zero Trust Investment, plus de 1300 cadres dirigeants aux Etats Unis, au Royaume Uni, en Allemagne, en France et en Australie ont été interrogés sur l’impact que la pandémie a eu sur leurs ressources et leurs stratégies informatiques. L’enquête a révélé que dans un grand nombre d’entreprises, le travail à distance continuera d’être une réalité pour la majorité des effectifs, entraînant une augmentation des investissements informatiques et de sécurité des informations, sous la forme de nouvelles embauches et de nouvelles solutions technologiques.

Parallèlement à l’accroissement des investissements informatiques, les entreprises consolident et rationalisent les procédures de gestion des identités de leurs employés. Elles attendent que ces efforts combinés répondent aux problèmes de sécurité et de conformité tout en optimisant la productivité des employés quelque soit leur lieu de travail.

“Les entreprises ont dû faire face à un urgent besoin d’investissements en capacités supplémentaires de gestion des identités pour protéger efficacement leurs employés et leurs clients dans un environnement de travail de plus en plus dispersé,” a déclaré Andre Durand, CEO et fondateur de Ping Identity. “La transformation digitale continuant de s’accélérer, la sécurité des identités et le modèle zero trust doivent devenir centraux dans toutes les décisions stratégiques des entreprises pour fournir l’expérience d’accès qu’attendent désormais les employés et les clients.”

Principales conclusions de l’enquête :

Accroissement des Investissements en Gestion des Identités

● 85% des dirigeants interrogés en moyenne (88% pour la France) confirment que la sécurité des identités est un facteur déterminant pour optimiser l’expérience utilisateur.
● 69% d’entre eux en moyenne prévoient d’accroître leurs investissements en gestion des identités et des accès pour leurs employés dans les 12 prochains mois – de 79% aux Etats Unis à 68% pour la France et 63% au Royaume Uni.
● 64% d’entre eux en moyenne (56% pour la France) estiment que plus de la moitié de leur employés utilise actuellement l’authentification multifacteur en conséquence de la pandémie, alors que seuls un tiers en moyenne (38% mais 24% pour la France) avaient estimé la même chose en 2019.
● 60% d’entre eux en moyenne (59% pour la France) ont augmenté leurs investissements dans le domaine de l’identité, tels que la gestion des identités et des accès (IAM), l’authentification multifacteur (MFA), et le single sign-on (SSO), au réseau du basculement vers le travail à distance.
● 55% d’entre eux en moyenne (53% pour la France) ont investi dans de nouvelles solutions de sécurité des identités en conséquence de la pandémie.

Une Adoption Majoritaire du Modèle Zero Trust

● 82% des dirigeants interrogés en moyenne (81% pour la France) ont déployé, sont en train de déployer, ou ont déjà mis en place une architecture Zero Trust mature.
● 71% d’entre eux en moyenne (70% pour la France) pensent que leurs investissements dans le modèle Zero Trust vont augmenter au cours des 12 prochains mois.
● 37% d’entre eux en moyenne (35% pour la France) ont accru la taille de leur équipe informatique pour supporter le basculement vers le travail à distance. Ce basculement les a aussi incité à faire des investissements informatiques une priorité stratégique.

La Sécurité des Accès à Distance Devient un Enjeu Majeur

● 70% des drigeants interrogés en moyenne (chiffre identique pour la France) déclarent que la responsabilité de la sécurité est du ressort en totalité ou en majorité des équipes informatiques.
● 50% d’entre eux en moyenne (39% pour la France) indiquent que les tentatives d’accès manquées ont augmenté de plus de 25%.
● 47% d’entre eux en moyenne (50% pour la France) prévoient qu’au moins 25% de leurs employés travailleront à distance pendant au moins trois jours en 2022.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants