Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Easyjet attaquée par des cybercriminels : les données personnelles et bancaires des utilisateurs en danger

mai 2020 par Kaspersky

La compagnie aérienne britannique a révélé dans un communiqué de presse diffusé ce matin avoir été victime d’une cyberattaque « très sophistiquée ». Les cybercriminels ont eu accès, grâce à celle-ci, aux adresses électroniques et aux informations de voyages d’environ 9 millions de clients.

Les personnes directement concernées ont été prévenues par EasyJet, ou le seront d’ici le 26 mai prochain, mais selon Kaspersky il est important que chaque client de la société redouble de vigilance lors de ses prochains échanges avec EasyJet.

« Cette faille touche un grand nombre de personnes et, bien qu’il soit rassurant de voir que les mots de passe des utilisateurs n’ont pas été compromis, les données qui ont été volées - notamment les adresses électroniques, les données bancaires et les informations de voyage des clients – donneront sans doute de nombreuses idées aux cybercriminels. Toute personne touchée par cette attaque doit être particulièrement prudente lorsqu’elle répond à des messages non sollicités, car il est probable que les criminels exploitent très prochainement cette situation pour envoyer des messages de phishing proposant des offres promotionnelles « fantasmagoriques ». Ils doivent également vérifier régulièrement leurs comptes bancaires pour détecter toute activité suspecte.

Nous recommandons à chacun de protéger ses appareils avec une protection solide et d’appliquer les mises à jour des systèmes d’exploitation et des applications dès qu’elles sont disponibles. Nous invitons également les utilisateurs à créer des mots de passe uniques et complexes pour tous leurs comptes en ligne et à profiter de l’authentification à deux facteurs ou à deux étapes lorsqu’un fournisseur le propose. », commente ainsi Ivan Kwiatkowski, chercheur et expert en cybersécurité chez Kaspersky.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants