Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

ESCRYPT et la division Security de NTT Ltd. s’associent pour protéger des millions de véhicules des cyberattaques

mars 2020 par Marc Jacob

Le risque d’incidents de cybersécurité causés par des attaques ciblées non-contrôlées connaît une forte augmentation avec l’ultra-connectivité et la digitalisation croissante des fonctions et des services des véhicules. Afin de détecter et de contrer ces attaques, l’industrie automobile a besoin de solutions complètes alliant sécurité des véhicules et surveillance constante avec une gestion centralisée de la sécurité. Pour assurer la protection des véhicules, la division Security de NTT Ltd, l’un des fournisseurs majeurs de la technologie et des services IT et le spécialiste de la sécurité automobile ESCRYPT mettent désormais leur expertise en commun. À présent, les deux entreprises proposeront des solutions conjointes spécialement conçues pour assurer la cyber-résilience des flottes de véhicules.

ESCRYPT est le pionnier et le principal fournisseur de solutions de sécurité automobile. Avec une large gamme de logiciels de sécurité, la société fournit déjà des solutions de détection et de défense contre les attaques de véhicules. Toutefois, les constructeurs automobiles et les exploitants de flottes n’ont pas seulement besoin de ces systèmes de protection dans les véhicules, il les leur faut également sur l’ensemble de l’écosystème de l’ECU au réseau sans fil et jusqu’au Backend. Cela signifie qu’il est crucial de surveiller tous les systèmes IT et de télécommunications impliqués dans le véhicule connecté, ce tout au long du cycle de vie du véhicule, afin de détecter les anomalies et de protéger les systèmes des attaques. Fournir une protection efficace pour le nombre croissant de véhicules connectés exige donc des infrastructures et des processus IT supplémentaires.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants